Le Centre des Congrès du Castel a connu une augmentation de 40 % par rapport à l'an dernier en ayant accueilli près de 5500 personnes pour les « partys » de bureau.

La région en bref

Party des fêtes : augmentation de 40% au centre des congrès du Castel
Le Centre des Congrès du Castel a connu une augmentation de 40 % par rapport à l'an dernier en ayant accueilli près de 5500 personnes pour les « partys » de bureau.
« C'est que cette année, plusieurs entreprises ont choisi de faire leur soirée un vendredi, au contraire des dernières années », explique Marie-Joëlle Bourdeau, directrice des ventes du Castel.
Pas moins de 43 groupes allant de 8 à 760 convives ont donc été reçus depuis la mi-novembre. Mais ce n'est pas seulement le Castel qui a profité de cette augmentation.
« Tous les surplus de nourriture ont été remis à l'organisme Le Passant pour le soutien et l'hébergement d'hommes en difficulté et le vestiaire était géré par les Cadets de Granby, qui pouvaient conserver tous les profits engendrés », indique Mme Bourdeau. Antoine Lacroix
Un conducteur désigné arrêté en état d'ébriété
Un Cowansvillois de 60 ans a été arrêté le 26 décembre vers 11h alors qu'il avait les capacités de conduire affaiblies par l'alcool.
Il a été localisé par les policiers alors qu'il se trouvait à une station-service de West-Brome. Il a échoué l'alcootest avec le taux largement au-dessus du double de la limite permise.
Son arrestation est d'autant plus surprenante qu'il s'était proposé comme conducteur désigné pour une personne dont le permis de conduire était suspendu en raison d'un épisode d'alcool au volant. L'homme comparaîtra à une date ultérieure. La Voix de l'Est
Vol d'essence, drogue et embardée
Un automobiliste de 22 ans a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, lundi soir à Cowansville.
Un citoyen témoin d'un vol d'essence qu'aurait commis l'homme l'a suivi pour constater, quelques instants plus tard, qu'il avait effectué une embardée à l'intersection de la route 139 et de la rue Brosseau.
Les policiers ont été appelés sur place et ont constaté que le conducteur fautif était sous l'influence de stupéfiants. Il a dû se soumettre à des tests de dépistage par l'agent évaluateur en stupéfiants.
Le suspect a été remis en liberté et il comparaîtra ultérieurement pour des accusations de capacités affaiblies par la drogue et de vol d'essence. La Voix de l'Est