La région en bref

Fin du sans rendez-vous au CLSC de Richelieu: Saint-Césaire dénonce la mesure

Les élus de Saint-Césaire ont adopté mardi soir une résolution pour dénoncer la délocalisation des consultations médicales sans rendez-vous pour la clientèle orpheline du CLSC de Richelieu à une superclinique de Saint-Jean-sur-Richelieu. Par cette résolution, le conseil municipal souhaite faire savoir au CISSS de la Montérégie-Centre, à l’origine de la décision, que le transfert du sans rendez-vous représente une « centralisation irresponsable et inacceptable » des services de proximité que doivent, par définition, offrir les CLSC. La résolution sera envoyée au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, aux élus des municipalités touchées par la mesure de même qu’aux députés de Chambly et d’Iberville. Rappelons que la mesure sera effective le lundi 18 juin. Marie-Ève Martel

Club de patinage artistique de Saint-Césaire: la municipalité renouvelle son aide financière

Le conseil municipal de Saint-Césaire a renouvelé son soutien financier au club de patinage artistique local en lui octroyant une enveloppe de 10 000 $. L’an dernier, la municipalité avait versé 12 000 $ à l’organisme. Elle maintient toutefois sa contribution additionnelle de 150 $ par membre demeurant sur son territoire. « Si on n’appuie pas le club, ça n’envoie pas un bon signal pour la reconstruction de l’aréna », a indiqué le maire Guy Benjamin, rappelant que la municipalité attend toujours un retour de Québec par rapport à une demande de subvention déposée cet hiver pour financer jusqu’à la moitié des coûts de construction d’une nouvelle infrastructure. Marie-Ève Martel

L’école Saint-Édouard célèbre le Japon

Le Japon était à l’honneur le 18 mai à l’école Saint-Édouard à Lac-Brome. Les élèves ont organisé un spectacle sur le pays du Soleil Levant avec plusieurs numéros thématiques sur les jeux vidéos, les animaux, les samouraïs, les tambours japonais, le karaté et la lutte sumo. Les parents ont pu déguster des pâtisseries du pays ainsi que du thé. L’activité a permis d’amasser 108,60 $ pour le Centre Main dans la main. La Voix de l’Est 

Homicide involontaire: Catherine Geoffroy envoyée à procès

L’auteure alléguée du délit de fuite ayant causé la mort d’un signaleur routier à Bonsecours, en novembre dernier, a subi son enquête préliminaire cette semaine au palais de justice de Granby. 

Les audiences, qui se sont déroulées sans juge, ont permis d’entendre 11 témoins de la Couronne représentée par Me Émilie Baril-Côté, tandis que Me Alexandre Tardif représentait l’accusée, Catherine Geoffroy. 

Le dossier a été remis aux assises d’automne afin de fixer une date de procès. Mme Geoffroy fait face à des accusations d’homicide involontaire, de conduite dangereuse, de voies de fait armées et de délit de fuite. 

Circulant près d’un chantier sur la route 220, elle aurait heurté deux signaleurs routiers et traîné l’un d’eux sur une certaine distance avant de le frapper de nouveau en reculant. 

La victime. Michel Carmel, a succombé à ses blessures. Résidante de Sainte-Catherine-de-Hatley en Estrie, Mme Geoffroy, qui s’expose à une peine maximale de prison à vie, a récemment obtenu du tribunal le droit de conduire à nouveau sa voiture, mais uniquement pour se rendre à son travail, à Valcourt. Pascal Faucher 

OMH: vers le regroupement

Les démarches entreprises l’an dernier pour permettre le regroupement des Offices municipaux d’habitation de Granby et Waterloo avec ceux de la MRC de Rouville se poursuivent. 

Si tout se déroule comme prévu, la création du nouvel Office d’habitation de la Haute-Yamaska-Rouville devrait être officielle à partir du 1er janvier 2019, a dit le conseiller municipal de Granby, Robert Riel. 

Celui-ci représente la Ville sur le conseil d’administration provisoire. Une fois que les municipalités visées par le regroupement — Granby, Waterloo, Saint-Paul-d’Abbotsford, Ange-Gardien, Marieville, Saint-Césaire et Sainte-Angèle-de- Monnoir — auront chacune donné leur aval à l’entente par voie de résolution, la Société d’habitation du Québec sera saisie de la demande de regroupement et aura à lui donner le feu vert. 

C’est le conseil d’administration provisoire qui verra à déterminer la future équipe de direction de ce nouvel office. 

Il a déjà été convenu que les bureaux seront situés à Granby. Marie-France Létourneau