La région en bref

Nouvelle borne de recharge

Une quatrième borne de recharge pour voitures électriques, d’une capacité de 240 volts, est désormais disponible à Granby, au 725, rue Léon-Harmel, soit dans le stationnement de la caserne des pompiers. Elle s’ajoute à celle située dans le stationnement de l’hôtel de ville, ainsi qu’aux deux autres (240 V et 400 V) de la place de la Gare, au 111, rue Denison Est. Ces bornes, qui gagnent en popularité, ont permis 1455 recharges de véhicules électriques en 2017, soit près de quatre par jour, selon le communiqué émis par la Ville. La tarification des bornes de recharge standard de 240 volts est dorénavant de 1 $ l’heure. « Cette initiative s’inscrit dans le Plan vert de la Ville qui souhaite encourager l’électrification des transports ou l’utilisation de véhicules écoénergétiques, comme les voitures électriques ou hybrides », a souligné la conseillère municipale responsable des dossiers environnementaux, Catherine Baudin. La Voix de l’Est

Délégation coréenne à Bromont

Une délégation de la ville de Muju, en Corée du Sud, était de passage jeudi à Bromont. Le maire suppléant Lee Jong Hwan et son équipe ont rencontré le maire de Bromont Louis Villeneuve ainsi que le directeur général Éric Sévigny à l’hôtel de ville. Le conseiller municipal Pierre Distilio, le directeur de l’urbanisme Marc Béland et le directeur général de la SODEB, Charles Lambert, ont également participé à l’entretien. Celui-ci s’articulait autour des « Healthy Cities ». Il a entre autres été question de qualité de vie des citoyens et de développement durable. Les délégués sud-coréens ont aussi fait une tournée des attraits touristiques de la municipalité. Le maire sud-coréen a convié en septembre prochain son homologue de Bromont au festival des papillons de Muju, dans le but de discuter d’un éventuel jumelage des deux villes. La Voix de l’Est

150 ans d’histoire à Waterloo

La Ville de Waterloo propose désormais son livre retraçant ses 150 ans d’existence depuis sa fondation en 1867. « C’est la queue de la comète des célébrations du 150e », a expliqué le directeur du service des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications, Mathieu St-François, aux citoyens réunis à l’église Saint-Luke pour le lancement. Ce dernier a tenu à remercier la secrétaire de direction de la Ville, Céline Vary, qui a servi d’intermédiaire entre les auteurs, les historiens Mario Gendron et Richard Racine, et la municipalité. « C’est assez difficile de se pencher sur des événements récents, on manque parfois de recul et les acteurs qui ont fait cette histoire sont souvent encore en vie et même encore actifs dans la société », a lancé l’historien de la SHHY, Mario Gendron. Les auteurs se sont basés sur le contenu du livre du 125e anniversaire tout en y intégrant les faits marquants des 25 dernières années. Tiré à mille exemplaires, le livre sera en vente au coût de 25 $ et disponible au bureau d’accueil touristique, aux boutiques Les trésors cachés et La marchande d’histoires, à la mairie de Waterloo ainsi qu’au local de la Société d’histoire de Haute-Yamaska, à Granby. Mickael Lambert

Internet haute vitesse dans Rouville : mandat octroyé

La table des maires de Rouville a octroyé mercredi le contrat pour la réalisation d’une étude concernant la couverture Internet haute vitesse sur son territoire. Plus bas soumissionnaire avec une proposition de 15 000 $, c’est la firme Gestion de projets numériques Lysix inc. qui aura le mandat d’évaluer les besoins de la MRC en termes de services. L’étude avait été réclamée par Ange-Gardien, avec l’appui de plusieurs autres municipalités. En 2008, une précédente étude de la MRC de Rouville avait permis d’établir que 1500 résidences et entreprises n’avaient pas accès à Internet haute vitesse. Marie-Ève Martel

Réforme fiscale : Rouville appuie l’UPA

La MRC de Rouville a résolu mercredi d’appuyer l’Union des producteurs agricoles dans sa demande de réformer le Programme de crédit de taxes foncières agricoles. Ce faisant, elle devient la septième MRC de la Montérégie à soutenir les agriculteurs qui réclament l’abolition du plafond des dépenses du programme afin de les aider à payer leurs taxes foncières, le plafonnement des valeurs taxables des terres agricoles à 20 000 $ l’hectare et un taux de taxation distinct pour les propriétés agricoles afin de limiter l’impact d’une hausse de l’évaluation foncière. Rappelons que l’UPA Montérégie a organisé mardi un vaste rassemblement à Saint-Hyacinthe pour faire valoir ses demandes. Marie-Ève Martel

Danse de fin d’année à Rougemont

Histoire de bien commencer les vacances estivales, une danse de fin d’année destinée aux jeunes de 5 à 12 ans est organisée au Centre des loisirs Cousineau-Saumure de Rougemont ce vendredi, de 19 h à 22 h. En plus de danser sur la musique choisie par un DJ, les jeunes pourront se faire maquiller et photographier sur place. Bonbons, croustilles et boissons seront en vente et il y aura tirage de prix de présence, sans compter d’autres surprises. L’entrée est gratuite. Pour plus d’informations, il est possible de contacter Karine Garon au (514) 967-0157. Marie-Ève Martel