La région en bref

Sélection du jury au procès de Martin Plante

La sélection de 12 membres du jury, ainsi que deux jurés surnuméraires, s’est effectuée mercredi au procès de Martin Plante, au palais de justice de Granby. L’homme de 40 ans de Saint-Hyacinthe fait face à une accusation de meurtre prémédité. Il aurait causé la mort de Michel jr Jean-Baptiste, un crime commis en 2006 à Roxton Falls. Le procès ne doit toutefois pas commencer avant le 30 janvier, et six semaines ont été réservées pour cette cause. Me Claude Robitaille représente le ministère public, assisté de Me Karine Guay, tandis que Me Annik Magri, à la défense, est secondée par Me Annie Boyer. Les audiences sont présidées par le juge Martin Bureau, de la Cour supérieure. Pascal Faucher

Ils omettent de s’immobiliser à un arrêt et sont arrêtés pour recel

Le conducteur d’un camion de type pick-up qui transportait un véhicule tout-terrain volé a été pris la main dans le sac après avoir omis de s’immobiliser à un arrêt obligatoire. Les policiers de Granby l’ont intercepté lorsqu’il a commis une infraction au Code de la sécurité routière à l’intersection du boulevard Leclerc et de la rue York, vers 1h, dans la nuit de mardi à mercredi. En procédant à des vérifications, les agents ont rapidement constaté que le véhicule tout-terrain qui était dans la boîte de chargement du camion était rapporté volé. Celui-ci avait été dérobé sur une propriété privée de Granby samedi dernier. Le conducteur et son passager, deux hommes âgés de 25 ans de Granby et de Waterloo qui sont connus des policiers, ont été arrêtés. Ils ont été conduits au poste, où ils ont été questionnés par les enquêteurs. Au terme de leur interrogatoire, le Granbyen Steve Peloquin a été accusé de recel et de bris de probation. Il demeure détenu jusqu’à jeudi pour son enquête sur remise en liberté. Quant à son présumé acolyte, il a été remis en liberté. Pour le moment, aucune accusation n’a été retenue contre lui. Karine Blanchard