La Voix de l’Est
Gilbert Rozon à son arrivée au palais de justice, à Montréal, mardi   
Gilbert Rozon à son arrivée au palais de justice, à Montréal, mardi   

La preuve est close au procès de Gilbert Rozon pour viol

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
MONTRÉAL - «Ce n’est pas arrivé. Je ne l’ai pas agressée d’aucune manière», s’est défendu Gilbert Rozon jeudi matin à son procès pour viol et attentat à la pudeur d’une jeune femme, il y a 40 ans.