La Popote roulante de Farnham a été victime d’un cambriolage. Environ 800 $ et de la nourriture ont été volés.

La Popote roulante de Farnham cambriolée

Des voleurs sans scrupule ont fouillé les locaux de la Popote roulante de Farnham pour leur dérober argent et nourriture, et ont également endommagé la porte d’entrée de l’organisme communautaire. Une plainte a été déposée à la Sûreté du Québec.

« C’est très choquant, laisse tomber Chantal Lapointe, coordonnatrice de l’organisme qui est situé sur la rue de l’Hôtel-de-Ville. C’est frustrant. Pourquoi cambrioler un organisme à but non lucratif ? On est là pour aider les autres... »

Le crime a été constaté à l’arrivée des employés au travail jeudi matin. Le cadrage de la porte d’entrée en façade du bâtiment — qui est d’ailleurs éclairé — a été brisé par les cambrioleurs, qui ont ainsi réussi à s’introduire dans les locaux. Ils ont ensuite forcé une armoire métallique où se trouvaient les petites caisses, qui contenaient environ 800 $.

Une première en 20 ans

« Ce qu’on ramasse en argent nous permet de couvrir les frais des repas », explique Mme Lapointe.

Les voyous ont également volé deux jambons, une boîte de biscuits et quelques repas congelés. Les responsables ont dû changer le menu du jour pour servir les repas qui étaient prévus jeudi.

L’organisme a également dû faire réparer la porte d’entrée.

La coordonnatrice affirme que c’est la première fois en 20 ans que la Popote roulante de Farnham est victime d’un tel crime.