Le nouveau directeur du Service de police de Granby, Bruno Grondin, est accompagné de ses deux adjoints, l’inspecteur-chef Benoit Desautels, nouvellement nommé à ce poste, et l’inspecteur-chef Denis Gagnon.

La nouvelle équipe de la police de Granby en poste

La nouvelle organisation au sein de la direction du Service de police de Granby se met en place. Le nouveau directeur, Bruno Grondin, vient de nommer son successeur au poste d’inspecteur-chef à la surveillance du territoire et des relations communautaires, Benoit Desautels. L’inspecteur-chef Denis Gagnon demeure responsable de la section des enquêtes criminelles.

La période de transition est bel et bien amorcée au sein de l’organisation policière avec l’arrivée du nouveau directeur, qui a été assermenté le 21 septembre dernier. Deux adjoints l’épaulent dans ses nouvelles fonctions, comme c’était le cas sous la gouverne de l’ancien chef de police.

L’inspecteur-chef Denis Gagnon demeure responsable de la section des enquêtes criminelles. Il sera principalement responsable du volet administratif, tel que souhaité dans la nouvelle mentalité du corps policier. Les capitaines Stéphane Cabana, responsable des enquêtes criminelles et Christian Bonneau, responsable du volet opérationnel, de la recherche et du développement, relèvent toujours de l’inspecteur-chef Gagnon.

Le poste d’inspecteur-chef à la surveillance du territoire et des relations communautaires est maintenant occupé par Benoit Desautels. Jusqu’à sa nomination comme directeur, Bruno Grondin occupait ces fonctions. L’inspecteur-chef Desautels était quant à lui capitaine à la sécurité des milieux et des relations communautaires avant sa nomination. Le poste qu’il occupait sera d’ailleurs bientôt comblé alors qu’une nomination est attendue dans les semaines à venir.

L’un des défis de l’organisation est d’établir le plan de relève alors que 27 membres de l’organisation quitteront d’ici quatre ans. Cinq de ces personnes travaillent au département des enquêtes. La vague de départs à la retraite a déjà commencé. La mise en place d’un plan de formation est la pierre angulaire pour remplacer tous ces policiers.

En plus de s’assurer de la mise en place de la nouvelle direction, Bruno Grondin a également rencontré tout le personnel qui relève du corps policier pour expliquer sa vision, lui qui souhaite être près des citoyens et des membres qui composent le service qu’il dirige.