Jocelyne Trudeau est passionnée par son travail à la station Mont-Sutton, où elle est responsable des conditions de ski depuis 24 ans. Un travail qui l'oblige à se pointer à la station dès cinq heures du matin, alors que la majorité des gens peinent à sortir du lit.

La «Miss Météo» du mont Sutton

La saison de ski est pratiquement terminée et Jocelyne Trudeau trouve cela bien dommage. Non seulement elle préfère le froid à la chaleur, mais elle est passionnée par son travail à la station Mont-Sutton, où elle est responsable des conditions de ski depuis 24 ans. Un travail qui l'oblige à se pointer à la station dès cinq heures du matin, alors que la majorité des gens peinent à sortir du lit.
Le soleil n'est pas encore levé lorsque Mme Trudeau, qui soufflera 72 bougies en juin, se présente à la montagne. Mais ça ne la rebute pas. «C'est la magie que j'aime, a-t-elle laissé tomber dans un large sourire à La Voix de l'Est. Je suis une solitaire en partant. Pour moi, voir la lune au loin et la neige vierge, c'est magique, même s'il y a du vent, de la poudrerie et qu'il fait 20 degrés sous zéro.»
Une des principales tâches de Jocelyne Trudeau est de mesurer de façon quotidienne les précipitations de neige, de rédiger les conditions de ski et de les diffuser par le biais du site web et du bulletin d'information électronique de la station, acheminé par courriel. Dès 6h du matin, l'information circule déjà.
Tous les détails dans notre édition de vendredi