La candidate du Parti québécois dans Granby, Chantal Beauchemin, a décidé d’annuler la Marche en blanc qu’elle souhaitait organiser pour l’environnement au centre-ville samedi prochain.

La Marche en blanc annulée

N’ayant pas pu obtenir le feu vert de la Ville, la candidate du Parti québécois dans Granby, Chantal Beauchemin, a décidé d’annuler la Marche en blanc qu’elle souhaitait organiser pour l’environnement au centre-ville samedi prochain.

« Comme on n’a pas la permission de la Ville, on va suivre la règle. [...] On a essuyé un refus pour quelque chose qui était une action citoyenne, positive et pacifique. C’est vraiment triste. Mais il faut se soumettre aux règlements », a laissé tomber Mme Beauchemin mercredi. 

Celle-ci dit avoir voulu profiter du « momentum qui venait de s’installer », alors que quelque 200 personnalités, dont la chanteuse Diane Dufresne, ont récemment signé une lettre pour témoigner de l’urgence de sauver la planète.

La candidate péquiste avait annoncé en marge d’un point de presse mardi matin l’organisation spontanée de cette marche, qui se voulait « non partisane ». Les citoyens étaient invités à manifester leur intérêt pour l’environnement et à porter un vêtement blanc. 

Chantal Beauchemin avait aussi contacté mardi ses adversaires à l’élection du 1er octobre afin qu’ils participent à l’événement. 

Elle a ensuite voulu obtenir l’aval de la Ville, ce qu’elle croyait possible, même à seulement quelques jours de préavis. Elle s’est présentée au conseil municipal mardi soir, à titre de « citoyenne » et non comme candidate. 

Chantal Beauchemin a toutefois essuyé une fin de non-recevoir, le délai étant trop court. Les demandes pour ce type d’événement, qui doivent faire l’objet d’une analyse notamment du service de police et des travaux publics, doivent être déposées beaucoup plus en avance, a fait valoir le maire, Pascal Bonin.

Celui-ci a aussi souligné ne pas vouloir s’immiscer dans la campagne électorale, même si la candidate a assuré que son initiative n’avait rien à voir avec sa candidature pour le Parti québécois.