«On remarque assurément une hausse au niveau de l'influenza et des pneumonies dans les derniers jours. Il semble qu'on entre dans une période plus critique», indique agente de communication au CSSS de la Haute-Yamaska, Priscilla Gélinas.

La grippe débarque dans la région

Ici comme ailleurs, la grippe commence à faire des ravages. À l'urgence de l'hôpital de Granby, on dénote un accroissement du nombre de cas depuis le début de l'année 2014. D'ailleurs, le taux d'occupation de l'urgence atteignait lundi les 140 % et la grippe est l'une des principales causes de ce débordement, selon l'agente de communication au CSSS de la Haute-Yamaska, Priscilla Gélinas.
Depuis le 15 décembre, 30 cas de grippe ont été confirmés au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Haute-Yamaska par le biais de tests de dépistage. Toutefois, selon les relevés quotidiens de la situation dans les urgences en Montérégie disponibles sur internet, plus d'une soixantaine de personnes ont quitté l'urgence de Granby au cours de la même période avec un diagnostic d'influenza ou de pneumonie, des cas qui n'ont donc pas tous été formellement confirmés par des tests.
L'équipe du CSSS n'était toutefois pas en mesure de préciser de quelle souche de la grippe ces patients étaient atteints. Impossible donc de savoir s'il s'agissait de H1N1. Mais comme le précisait un texte de La Presse publié dans nos pages hier, le H1N1 est cette année le type d'influenza le plus répandu au Québec.
Tous les détails dans notre édition de mercredi