Le Canada avait été la cible en octobre 2014 de deux attaques successives au Québec et au Parlement, au coeur de la capitale fédérale Ottawa, par des jeunes radicalisés aux idées jihadistes.

La GRC arrête un individu pour «une menace terroriste potentielle»

La police canadienne a procédé mercredi à l'interpellation d'un individu à partir d'une information sur une «menace terroriste potentielle».
À partir d'une «information crédible indiquant une menace terroriste potentielle», la Gendarmerie royale du Canada a procédé à l'arrestation d'un suspect «afin de s'assurer qu'il n'y ait aucun danger pour la sécurité publique», a indiqué la police dans un communiqué.
La GRC a précisé prendre «très au sérieux ces menaces», sans vouloir donner plus de détails sur l'enquête «toujours en cours».
Le Canada avait été la cible en octobre 2014 de deux attaques successives au Québec et au Parlement, au coeur de la capitale fédérale Ottawa, par des jeunes radicalisés aux idées jihadistes.