Luke Skylwalker et la princesse Leia ont annoncé aux élèves de l’école primaire Saint-Bernard qu’ils pourraient combattre les forces obscures que sont la malbouffe et la sédentarité grâce au programme Force 4.

La force est avec les élèves de Saint-Bernard

Les élèves de l’école primaire Saint-Bernard ont reçu la visite inusitée de Luke Skylwalker et de la princesse Leia, lundi matin. Les deux Jedi, tout droit sortis de La Guerre des étoiles, sont venus leur annoncer que leur établissement scolaire avait été retenu pour faire partie du projet Force 4, qui les mènera à combattre les forces obscures que sont la malbouffe et la sédentarité.

Saint-Bernard est l’une des six écoles primaires de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs à avoir été sélectionnées pour faire partie du nouveau projet Force 4, mis sur pied par le Grand défi Pierre Lavoie. Un maximum de 450 écoles dans la province, qui en compte plus de 2000, pouvaient bénéficier du programme.

Les écoles Ave-Maria, de l’Assomption, de la Clé-des-champs, Curé-A.-Petit et Mgr-Desranleau font elles aussi partie de l’aventure, qui consiste à prendre part à quatre séances de 15 minutes d’activité physique par jour durant toute l’année scolaire.

Ce faisant, les organisateurs du Grand défi Pierre Lavoie ont fait parvenir aux écoles sélectionnées un grand cube rempli d’articles permettant aux enfants de bouger durant la récréation, leur pause du midi ou même en classe. 

« Les élèves qui bougent plus ont une meilleure capacité de concentration, ils sont plus sages et ont de meilleurs résultats scolaires », a fait savoir Luke Skywalker aux élèves, déguisés en superhéros et portant des bracelets lumineux faisant écho à son sabre laser.

L’union fait la force

Celui qui a prêté ses traits au plus célèbre des Jedi est également l’instigateur du projet dans la région. 

« Force 4 a été créé par le Grand défi Pierre Lavoie en appui à une mesure du ministère [de l’Éducation] qui s’appelle À l’école, on bouge au cube, explique l’enseignant en éducation physique Benoit Léveillé. La commission solaire soutient nos initiatives. Le reste, c’est une question de travail d’équipe. Pour que ça fonctionne, il faut que l’équipe-école en entier soit engagée dans le projet. »

Québec, via À l’école, on bouge au cube, offre une enveloppe d’environ 16 000 $ à chaque école pour mettre en place des mesures permettant aux élèves de bouger davantage. 

Avec Force 4, le gouvernement provincial espère voir croître la proportion de gens qui pratiquent une activité physique dans leurs temps libres d’au moins 10 % d’ici la prochaine décennie. Chez les jeunes de 6 à 17 ans, la cible est de 20 %. 

Les enseignants pourront trouver de l’inspiration sur un portail créé spécialement à cet effet par le Grand défi Pierre Lavoie (www.force4.tv).

Sur la plateforme, une dizaine de chaînes proposent diverses capsules sur la saine alimentation et l’activité physique, de même qu’une panoplie d’exercices à réaliser à l’école.