Yvan Pelletier, Député de district pour les Chevaliers de Colomb, Yvon Ouellette, Grand Chevalier du Conseil 1093, Steve Sullivan, Grand Chevalier du conseil de Waterloo 2077 et Pierre Champagne, Grand Chevalier du Conseil 9842 ont remis un chèque de 3500$ à Pierre Breton et à Serge Bouchard pour la Fondation Pierre Breton.
Yvan Pelletier, Député de district pour les Chevaliers de Colomb, Yvon Ouellette, Grand Chevalier du Conseil 1093, Steve Sullivan, Grand Chevalier du conseil de Waterloo 2077 et Pierre Champagne, Grand Chevalier du Conseil 9842 ont remis un chèque de 3500$ à Pierre Breton et à Serge Bouchard pour la Fondation Pierre Breton.

La Fondation Pierre Breton reçoit 3500$

La Fondation Pierre Breton pourra remettre 3500 $ supplémentaires à des écoles de la circonscription de Shefford, permettant ainsi à des enfants démunis de bénéficier de collations et de déjeuners santé, grâce aux Chevaliers de Colomb de Granby et Waterloo.

Dimanche matin, les Grands Chevaliers des trois Conseils ont remis un chèque à M. Breton, qui a fondé le jeune organisme lorsqu’il était député, et à Serge Bouchard, président de la fondation.

Le chèque permettra de donner plus de 4600 collations aux enfants de la région.

« C’est d’une grande générosité. C’est un grand don que vous faites, a commenté M. Breton. La Fondation Pierre Breton existe depuis quatre ans et on veut donner une chance juste et égale aux enfants de réussir à l’école. »

Même si M. Breton n’est plus député au Parlement, il n’a pas hésité à poursuivre la mission de la fondation. S’il ne s’impliquait pas personnellement dans la fondation lorsqu’il était élu, afin de laisser toute la place aux bénévoles, il fait maintenant partie du conseil d’administration, en plus d’être directeur des ressources humaines chez Laser AMP, à Granby, depuis peu.

« La faim chez les enfants, ça ne dure pas juste le temps d’un mandat de député, souligne-t-il. Ces enfants-là avaient besoin de nous et c’est un besoin qu’on comble à Granby et dans la région. Arrêter ça, ça serait comme, d’une certaine façon, abandonner ces enfants-là. Et puis, on a eu beaucoup de témoignages au cours des quatre dernières années de directeurs et d’enseignants qui nous disent : “Vous avez aucune idée comment vous faites la différence dans nos écoles”. »

Choix des écoles

La Fondation Pierre Breton a commencé par aider les écoles dont l’indice de défavorisation est le plus élevé. « On commence par les 10, 10 étant la cote de défavorisation la plus élevée, explique M. Bouchard. On a aidé toutes celles qui affichaient la cote 10, toutes les 9, toutes les 8 et maintenant on va s’attaquer aux 7 », tout en continuant à aider les écoles le plus démunies.

Serge Bouchard explique que trois éléments sont essentiels à la recette d’une telle fondation, à commencer par les bénévoles. Le conseil d’administration est formé de plusieurs bénévoles dévoués, souligne-t-il. 

Le deuxième élément consiste à organiser des activités de financement. L’organisme tire la majorité de ses fonds de spectacles-bénéfices. Le quatrième à être tenu aura lieu le 28 mars avec Dan Bigras comme tête d’affiche. En plus des dons d’organisations comme les Chevaliers de Colomb, la Pépinière Abbotsford fait également don d’une partie des profits sur les ventes durant une semaine spécifique dans l’année. L’an dernier, 4000 $ avaient ainsi été récoltés.

Le troisième et dernier ingrédient est les réalisations. Selon M. Bouchard, 25 écoles ont reçu de l’argent pour donner de la nourriture aux enfants défavorisés. Entre 600 et 700 enfants ont ainsi été aidés. Un total de 26 035 $ a été amassé depuis quatre ans, ce qui a permis de remettre en tout 35 000 collations santé.