Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Domaine de Lavoie­
Le Domaine de Lavoie­

La floraison des vergers pour la fête des Mères

Philippe Julien-Bougie
Philippe Julien-Bougie
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
D’ici la fin de semaine prochaine, les bourgeons des quelque 500 000 pommiers de Rougemont se transformeront en fleurs blanches et roses. Pour souligner cet événement des plus éphémères et les paysages féériques qui en émanent, les producteurs de la «Capitale de la pomme» organisent promenades, pique-niques et dégustations.

En raison de la météo anormalement élevée ce printemps, l’éclosion des fleurs est survenue beaucoup plus tôt que de coutume. Le pic de cet événement annuel qui ne dure que quelques jours coïncide précisément avec la fête des Mères. « Comme cela tombe pile la fin de semaine prochaine, on peut s’attendre à un achalandage supérieur à la moyenne », explique Steve Flanagan, porte-parole de Tourisme Rougemont, qui précise que les règles de distanciation sociale seront respectées.

Les producteurs, désireux d’attirer les visiteurs, proposent une panoplie d’activités pour le public au cours de la fin de semaine. Du nombre, la Cidrerie Michel Jodoin donne accès à un sentier pédestre de 2,6 km dans le mont Rougemont qui mène à un belvédère au sommet de la montagne ; le Domaine Cartier-Potelle offrira des échantillons de dégustation de cidre gratuits ; le Potager Mont-Rouge, quant à lui, a poussé la célébration plus loin en créant le sentier «hommage à ta mère».

La Maison du Verger Paul Jodoin

En plus des activités tenues la fin de semaine du 8 et 9 mai, le Potager Mont-Rouge tiendra également une exposition d’art dans son verger plus tard dans le mois. Entre les rangées d’arbres, une artiste s'installera sur place pour peindre. Le public est invité à venir la voir travailler, ainsi qu’à aller voir ses œuvres réparties dans le verger.

Le Hanami du Québec

Les Japonais en ont fait une tradition nationale. Depuis plus d’un millénaire, lorsque les cerisiers fleurissent, les Nippons vont pique-niquer sous leurs branches. Si l’alcool y coule souvent à flots, les familles et les groupes scolaires sont également de la partie. C’est le temps du Hanami qui peut être traduit par « regarder les fleurs ». Des bulletins météo spéciaux font même état de la progression des fleurs de cerisiers. Au pays du soleil levant, ce court spectacle naturel symbolise, entre autres, l’arrivée du printemps.

« Pour nous, le Hanami c’est une inspiration. Nous voulons que les gens se ruent vers nos pommiers, comme le font les Japonais vers leurs cerisiers. Du moment où les gens s’apercevront de la beauté des vergers à cette période de l’année, ça deviendra une tradition chez nous aussi », soutient le porte-parole.

Promenade en réalité virtuelle

La jeune pousse montréalaise Hoppin’, spécialisée en réalité virtuelle, a été mandatée par Tourisme Rougemont pour offrir une expérience numérique immersive de la floraison. Les personnes possédant un casque Oculus peuvent se promener dans les sentiers de Rougemont à partir de leur salon. Il est même possible, par l’entremise d’un avatar, de donner rendez-vous à des amis dans les vergers. Bien sûr, les utilisateurs n’y verront pas la floraison de 2021, mais bien une captation de 2020. Pour tous ceux qui ne possèdent pas de casques Oculus, une vidéo 360 de la floraison de 2020 est accessible sur YouTube.

L'escapade offerte par Hoppin' donne accès à cinq endroits différents de Rougemont, soit le belvédère du sentier pédestre de la Cidrerie Michel Jodoin, le Domaine Cartier-Potelle, le Vignoble et la cidrerie Coteau Rougemont, les Vergers Paul Jodoin et la Fruiteraie des Gadbois.

« Cela ne sera jamais pareil que de vivre la floraison en vrai. Il n’y a pas l’odeur des fleurs ni la possibilité de s’asseoir dans l’herbe, mais cela permet à plusieurs de profiter de la beauté du paysage. Ne serait-ce que pour les personnes à mobilités réduites ou celles qui vivent trop loin pour pouvoir venir à Rougemont », indique M. Flanagan.

Les asperges sont arrivées

Les températures élevées n’ont pas seulement précipité la floraison des pommiers, mais les premières asperges de la région sont également prêtes. Le Potager Mont-Rouge a notamment fait ses premières récoltes. Idem pour le Verger Trois Pommes qui vendra ses asperges dans son kiosque de jeudi à samedi.