La façade avant et l’arrière de la Résidence Paradis-Desjardins à la suite des rénovations.

La firme d'architecture eba se distingue

La firme d’architecture eba s’est fait remarquer lors du récent gala des Mérites d’architecture de la ville de Québec. L’entreprise de Sutton a remporté la palme 2018 dans la catégorie Habitation/rénovation et/ou agrandissement.

Propriété des architectes Elisabeth Bouchard et Eric Boucher, eba a attiré l’attention du jury grâce au projet de la Résidence Paradis-Desjardins, sise dans le quartier Montcalm. Le comité de sélection a été charmé par l’originalité et la sobriété de cet ambitieux projet de rénovation et d’agrandissement.

Joliment surnommé « Le poulailler », le duplex datant de 1930 appartenait à deux frères et à leur famille respective. Le premier occupait le rez-de-chaussée et le sous-sol, tandis que le second habitait l’étage et souhaitait un palier de plus.

« Les clients étaient une jeune famille au début de la trentaine, intéressée au design, et qui nous a laissé une belle liberté », explique Mme Bouchard.

Leur mandat : la rénovation de l’étage existant, l’ajout d’un étage abritant une chambre principale, une salle de musique et un bureau, la construction d’une terrasse privée en hauteur et l’aménagement d’un lien extérieur vers la cour arrière.

Le résultat a visiblement plu aux juges du concours grâce au volume minimaliste, mais distinct de l’étage ajouté.

« On a un amour véritable pour la ville de Québec. On n’était pas là pour faire un “statement” personnel. On voulait réaliser une belle intégration », fait remarquer Elisabeth Bouchard.

L’utilisation d’un revêtement de métal, par ailleurs, a permis de créer un effet « vaporeux », ajoute-t-elle. Le nouveau faîte de la résidence, en réfléchissant la lumière du jour, s’adapte ainsi aux couleurs du ciel.

Et en guise de clins d’œil supplémentaires, les architectes ont également orné la façade de l’ajout supérieur d’un motif d’écailles de poissons et d’ouvertures en losanges disposées en constellation.

Suttonnais d’adoption 

Le couple d’architectes, justement originaire de Québec, s’est établi à Sutton en 2016, notamment pour profiter des nombreuses pistes de ski et de planche à neige que la région a à offrir, explique Mme Bouchard. Par le fait même, ils ont choisi d’y déménager leur jeune entreprise créée en 2012.

Grâce au bouche-à-oreille, celle-ci réalise des projets dans diverses régions du Québec, tant à vocation résidentielle, institutionnelle que culturelle. L’architecture écologique et durable est au cœur de ses interventions.

Ce n’est pas le premier prix remporté par eba aux Mérites d’architecture de la ville de Québec. En 2012, la firme s’était démarquée pour un projet d’agrandissement résidentiel qui avait permis à une mère et ses trois filles de toutes habiter sous le même toit, dans quatre unités multigénérationnelles.

Pour l’édition 2018, la firme était également finaliste dans la catégorie Accessibilité universelle et Édifices publics et institutionnels pour un important projet d’agrandissement du Collège Saint-Charles-Garnier à Québec.