Des opérations de transport seront encore maintenues un certain temps à partir du centre de distribution d’Ange-Gardien. Toutes les activités d’entreposage, de préparation de commande et les services administratifs seront toutefois abolies dans quelques jours.
Des opérations de transport seront encore maintenues un certain temps à partir du centre de distribution d’Ange-Gardien. Toutes les activités d’entreposage, de préparation de commande et les services administratifs seront toutefois abolies dans quelques jours.

La fin d’une aventure gardangeoise pour AlimPlus

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
C’est un chapitre vieux de plus de quarante ans qui prendra fin ce vendredi pour AlimPlus. L’entreprise fondée à Ange-Gardien fermera son centre de distribution située dans cette municipalité à la fin de la semaine, entraînant la mise à pied de 35 personnes.

«C’est malheureux, s’est désolé le chef de l’exploitation Pierre Lapointe, lors d’un bref entretien téléphonique, lundi après-midi. On a gardé espoir le plus longtemps possible, mais il a fallu se rendre à l’évidence. Nos volumes de ventes ont fondu pendant la pandémie.»

AlimPlus oeuvre dans la distribution de produits alimentaires dans le secteur de la restauration, institutionnel et commercial depuis plus de quatre décennies. M. Lapointe a fait savoir que l’entreprise a perdu plus de 50% de son chiffre d’affaires au cours des 10 derniers mois, notamment en raison de la fermeture forcée des salles à manger des restaurants indépendants, qui représentent 90% de sa clientèle.

Les travailleurs ont appris la triste nouvelle il y a déjà un mois, a indiqué le chef de l’exploitation. «On voulait bien faire les choses et leur laisser le temps d’encaisser la nouvelle, a-t-il expliqué. On avait des bons employés; certains étaient avec nous depuis longtemps, ils étaient compétents. On leur a apporté tout le soutien possible.»

Sept ou huit autres travailleurs ayant démontré de l’intérêt ont été ou seront déménagés dans d’autres divisions de l’entreprise, dont le siège social se situe à Montréal.

Des opérations de transport seront encore maintenues un certain temps à partir du centre de distribution d’Ange-Gardien, a affirmé M. Lapointe. Toutes les activités d’entreposage, de préparation de commande et les services administratifs seront toutefois abolies dans quelques jours.

Encore récemment, AlimPlus était en pleine expansion. Il y a deux ans, l’entreprise avait acquis le centre de distribution d’AOF, à Drummondville. D’une superficie de 125 000 pieds carrés, il s’ajoutait aux quelque 135 000 pieds carrés d’espace partagés entre les centres d’Ange-Gardien et d’Anjou.

Avec cette plus récente transaction, l’entreprise comptait environ 360 employés. Auparavant, AlimPlus avait acheté les Services alimentaires Riverview et Charlesbois Alimentation, en 2015, Les Produits alimentaires Galaxie et l’entreprise Boucher et Frères.