Le système de réfrigération de la patinoire du Pavillon des sports de Cowansville ne devrait plus utiliser de fréon cet automne.

La fin du fréon au Pavillon des sports

Le fréon R-22 ne sera plus utilisé pour garder la glace en état au Pavillon des sports Roland-Désourdy de Cowansville. Le système de réfrigération sera modifié ou remplacé cet été et sera alimenté par un gaz réfrigérant moins dommageable pour la couche d’ozone.

Le conseil a octroyé mardi un contrat à Tetra Tech pour que l’entreprise lui propose des options en vue de remplacer ce fréon. Le système de réfrigération de l’aréna municipal, construit à la fin des années 60, devra ainsi respecter les nouvelles normes en matière de réfrigérant. La firme de Granby a décroché le contrat en présentant une soumission de 91 405,13 $ (taxes incluses).

Deux autres entreprises avaient été invitées à soumettre une soumission, mais elles ne se sont finalement pas exécutées. Le contrat prévoit également la préparation des plans et devis.

Dans son programme triennal d’immobilisation 2017-2019, la Ville a prévu un budget de 606 019 $ cette année pour réaliser ce projet. Elle obtiendra par ailleurs une subvention de 380 183 $ du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement et des Sports pour l’aider à financer les travaux.

Les conduits de réfrigération sous la dalle de béton n’auront pas à être changés. Ils peuvent encore être utilisés, a indiqué Claude Lalonde, directeur général de la Ville. Cela permettra à la municipalité de réduire considérablement les coûts. Ce n’est pas le cas pour certaines villes qui devront casser les dalles de béton de leurs arénas en raison de la vétusté des conduits.

Les travaux pour remplacer ou modifier les compresseurs de réfrigération du Pavillon des sports Roland-Désourdy seront effectués durant l’été. L’aréna n’est pas utilisé entre le mois de mai et la mi-août. « On va pouvoir les faire sans déranger personne. Ça ne va interférer avec aucune activité sportive », a indiqué M. Lalonde en entrevue à la fin de l’assemblée.

Le Québec est engagé dans une course contre la montre pour éliminer le gaz fréon de ses arénas et centres de curling. La province essaie de se conformer au Protocole de Montréal qui a pour but de réduire et d’éliminer d’ici 2020 les substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

Chargeur sur roue
La Ville dépensera 219 602,24 $ (taxes incluses) pour doter son service des travaux publics d’un chargeur sur roue usagé. Le conseil a accepté la soumission de Nortrax Québec pour acquérir un tel équipement. Il s’agissait de la plus basse soumission des trois reçues.