La Fiducie foncière du mont Pinacle est en lice pour les prix Demain Québec.

La Fiducie foncière du mont Pinacle en lice pour les prix Demain Québec

David Suzuki pourrait-il venir à Frelighsburg? Oui, si la Fiducie foncière du mont Pinacle remporte la première place des prix Demain Québec. L’organisme de Frelighsburg est en bonne posture parmi les douze finalistes de la province.

La vedette du mouvement environnementaliste David Suzuki pourrait bien faire son tour à Frelighsburg en 2019. Si l’organisme actif dans Brome-Missisquoi se distingue, la Fiducie se verra remettre 4000 $ et le fondateur de la fondation Suzuki, aujourd’hui âgé de 82 ans, se rendra sur place. Une possibilité qui soulève l’enthousiasme de la présidente Danielle Dansereau. « Sa visite serait vraiment extraordinaire pour nous et pour la région. On s’assurerait qu’un maximum de personnes puisse profiter de sa présence et de ses réflexions », avance Mme Dansereau.

La Fiducie du mont Pinacle existe depuis près d’une trentaine d’années à Frelighsburg. À ce jour, elle assure la protection de plus de 700 acres de terres grâce à des acquisitions et des ententes de conservation avec les propriétaires.

« Déjà, la mise en candidature comme finaliste amène une belle visibilité. Ça fait 27 ans qu’on existe et qu’on travaille assidument, mais un peu dans l’ombre. (...) Nous fonctionnions grâce aux bénévoles et au soutien de la communauté et je pense que ça pourrait être inspirant pour d’autres endroits », ajoute Danielle Dansereau.

La somme de 4000 $ qui vient avec le premier prix, ou celle de 1000 $ liée au second, serait également un bon coup de pouce pour les finances de la fiducie, reconnaît la présidente. Le programme Écoute ta montagne, qui propose des activités d’interprétation de la nature et qui est notamment offert aux groupes scolaires, regroupe essentiellement des activités gratuites dont les coûts sont assumés par la Fiducie.

Votes du public

La directrice québécoise des communications de la Fiducie, Manon Dubois Crôteau, explique qu’un jury composé de sept juges issus de groupes environnementaux, du milieu financier et d’entreprises privées désignera le gagnant du premier prix en fonction d’une grille de critères. « Les votes du public seront pris en compte, mais également l’impact environnemental et social du projet et d’autres facteurs », explique-t-elle.

Pour ce qui est du second prix, ce sera au public de voter. Au moment de mettre sous presse, l’organisme de Frelighsburg est en seconde place avec 1507 votes, derrière une initiative de Gatineau et ses 1800 votes. Demain Granby est également en lice parmi les douze finalistes avec 233 votes.

Danielle Dansereau rappelle qu’il est toujours possible de voter sur le site web de la fondation David Suzuki jusqu’à lundi.