La famille Turk, photographiée en compagnie du maire de Rougemont, Alain Brière, et du député fédéral de Shefford, Pierre Breton.

La famille Turk obtient un statut de résident temporaire

Les membres de la famille Turk, ces ressortissants d'origine kurde qui avaient dû se réfugier dans le sous-sol de l'église Saint-Michel de Rougemont afin d'éviter la déportation, ont reçu une excellente nouvelle. Ils ont obtenu un statut de résident temporaire et pourront ainsi faire une demande de résidence permanente.
Ce statut leur est accordé pour une période de deux ans.
Plus de détails dans La Voix de l'Est de vendredi.