L’équipe Les étincelles profite du Relais pour se retrouver en famille.

La famille à la rescousse

Dans la nuit de vendredi à samedi, familles, collègues et amis ont marché ensemble au parc Daniel-Johnson, à Granby, à l’occasion du 11e Relais pour la vie qui vise à amasser des fonds pour la recherche contre le cancer.

Les mots « courage », « amour » et « entraide » étaient à l’honneur lors de la cérémonie d’ouverture de l’événement, vendredi soir. L’ambiance était plutôt festive, avec la présence d’une maquilleuse, de musique et même de bulles de savon soufflées vers les marcheurs par l’équipe Les étincelles. Pour plusieurs, le Relais est l’occasion de célébrer la valeur de la vie et de la partager avec ses proches.

C’est notamment le cas de Guylaine Lussier, de l’équipe Les étincelles, qui participe au Relais depuis quatre ans. « On s’amuse et on passe du temps en famille ! On en a [des membres de notre famille] qui viennent de Montréal, d’autres d’Ottawa... On en profite pour se voir ! », explique Mme Lussier, dont la mère a été atteinte de cancer.

Sa cousine Guylaine Lapierre explique que participer à cet événement leur tient à cœur parce que leur famille a été touchée à plusieurs reprises par cette maladie. Les cousines soulignent aussi le courage de Christine et Anita, les deux survivantes pour qui elles marchent.

La marche a commencé vers 19 h avec le tour des survivants — moment où les personnes qui combattent ou ont combattu le cancer avancent sous les applaudissements —, puis les autres marcheurs les ont rejoints. Pendant douze heures, au moins un marcheur par équipe doit effectuer le parcours, jusqu’au dévoilement de la somme amassée, le samedi matin.

Plusieurs artistes et musiciens ont accompagné les marcheurs, dont le chanteur Fuso, qui est le porte-parole du Relais à Granby cette année. Les troupes de danse hip-hop T.ACOS et T.EENAGERS, du studio Tendanse de Granby, ont également offert une prestation.