La criminalité a diminué de près de 10 % dans la MRC d’Acton.

La criminalité en baisse dans Acton

Malgré une augmentation significative du nombre d’agressions sexuelles enregistré, les crimes contre la personne et contre la propriété ont connu une baisse de 10 % dans la MRC d’Acton.

Durant la période allant du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, 305 crimes ont été commis sur le territoire de la MRC d’Acton, qui comprend les municipalités de Béthanie, Roxton Falls, Upton, Sainte-Christine, Saint-Théodore-d’Acton, Saint-Nazaire-d’Acton, Acton Vale en plus du canton de Roxton.

De ce nombre, 149 sont des crimes contre la personne et 156 sont des crimes contre la propriété, selon le rapport du Comité de sécurité publique de la MRC auquel siègent des représentants de la SQ et des élus.

Pour la même période l’an dernier, on comptait un total de 339 infractions criminelles.

Cependant, les introductions par effractions et les fraudes ont connu une hausse dans les derniers mois.

Ce sont dans les méfaits où l’on observe la baisse la plus importante, ces crimes passant de 33 à 19.

Agressions sexuelles en hausse

Le nombre d’agressions sexuelles a également presque triplé, passant de 8 pour la période 2016-2017 à 23 pour la période couverte par le dernier rapport.

« C’est quelque chose qu’on observe beaucoup depuis le mouvement #Metoo. Il y a plus de dénonciations, mais ça ne veut pas dire qu’il y a forcément plus d’agressions. Il faut aussi faire attention avec les chiffres parce que parfois une seule dénonciation peut représenter plusieurs crimes », explique Ingrid Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec en Montérégie.

Le rapport note également une légère augmentation (11 %) des crimes dans une catégorie incluant notamment ceux liés à la pornographie, à la menace, au trouble de la paix et à l’évasion d’une garde légale.

Plus d’interventions

Malgré la baisse de crimalité, les policiers interviennent davantage sur le territoire de la MRC, selon ce qu’indique le rapport du comité de sécurité publique. La SQ a ainsi comptabilisé 2659 cartes d’appel, soit 109 de plus de l’an dernier. De ce nombre, les déplacements non fondés (dus aux systèmes d’alarme, entre autres) représentent une part plus importante des interventions policières que l’an dernier.

Aucune collision mortelle n’a eu lieu sur le territoire, mais trois accidents ont fait des blessés graves et 84 des blessés légers. La majorité de ces collisions ont eu lieu dans la municipalité d’Acton Vale. Les policiers sont intervenus 26 fois auprès de conducteurs ayant les facultés affaiblies, ce qui demeure en dessous de la moyenne des quatre dernières années.

Les opérations sur le réseau routier, les interventions visant à améliorer le sentiment de sécurité de la population dans les parcs et les activités de prévention étaient les priorités du comité de sécurité publique pour la période allant du 1er avril 2017 au 31 mars 2018.

Il n’a pas été possible de recueillir les commentaires des membres du comité relativement au rapport annuel déposé lundi dernier.