Savvas Kalymialaris, photographié au début de son procès tenu au palais de justice de Granby
Savvas Kalymialaris, photographié au début de son procès tenu au palais de justice de Granby

La Couronne demande de cinq à six ans de prison pour Savvas Kalymialaris

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Une peine pouvant aller jusqu’à six ans de prison sera demandée pour un restaurateur de Bedford déclaré coupable, la semaine dernière, d’avoir agressé sexuellement une adolescente.

La Couronne a indiqué mercredi qu’elle suggérera «de cinq à six ans de prison» pour Savvas Kalymialaris. 

L’homme de 42 ans a été trouvé coupable par jury des cinq accusations déposées contre lui, dont agression sexuelle, attouchements et incitation à le toucher alors qu’il était en situation d’autorité face à la victime.

La plaignante avait 15 et 16 ans au moment des infractions commises en 2016 et 2017.

En accord avec la défense, la Couronne s’est prononcée en faveur d’un arrêt conditionnel sur la première accusation, soit l’agression sexuelle, ce qui n’affecte pas la sentence demandée. 

Les parties devaient plaider mercredi pour la peine à imposer au propriétaire d’une pizzeria, mais cette étape a été reportée au 22 avril à la demande de la défense, représentée par Me Alexandre Caissie.

Potentiel témoin

À cette date, Me Caissie pourrait présenter «un potentiel témoin» en soutien à son client, tandis que Me Valérie Simard-Croteau, du ministère public, compte produire une déclaration écrite de la victime et de sa mère quant à l’impact que les crimes ont eu sur elles.

Au procès, la jeune femme aujourd’hui majeure a décrit comment l’accusé, aujourd’hui père de cinq enfants, lui avait fait plusieurs remarques et avances, puis des attouchements et des demandes de gestes sexuels. Le tout a culminé par des relations complètes.

M. Kalymialaris n’avait pas d’antécédent judiciaire. Le juge Villeneuve a ordonné son incarcération sitôt le verdict rendu, le 20 février.