«C'est dur pour le portefeuille. Et c'est une bonne leçon d'humilité. Mais il faut être capable de composer avec la réalité», philosophe Michel Duchesneau.

La Cour d'appel donne aussi raison à la ville de Granby

Devant les tribunaux depuis trois ans, la saga des terres Miner est maintenant terminée. Trois juges de la Cour d'appel à Montréal ont donné raison hier matin à la Ville de Granby, qui avait déposé une requête en rejet d'appel dans la cause qui l'oppose à l'entrepreneur en construction, Michel Duchesneau.
«Les trois juges ont entendu nos avocats et l'avocat de M. Duchesneau. Ils ont délibéré quelques minutes et ils ont rejeté unanimement l'appel de M. Duchesneau. Selon eux, il n'y a rien dans l'inscription d'appel qui n'était pas voué à l'échec», a expliqué hier le directeur général de la Ville, Michel Pinault.
«On considère le dossier clos. On va enfin pouvoir commencer ce développement-là qui a déjà trop tardé et qui a trop fait perdre d'argent aux citoyens en retombées de taxes», a ajouté M. Pinault.
Tous les détails dans notre édition de mardiAbonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca