Selon le directeur général de la CDC de la Haute-Yamaska , Sylvain Dupont, une confusion règnerait entre l’organisme et l’initiative citoyenne Abondance Granby se définissant comme un mouvement de bienfaisance anti-gaspillage favorisant le partage de ressources alimentaires.

La CDC de la Haute-Yamaska se dissocie d’Abondance Granby

La Corporation de développement communautaire (CDC) de la Haute-Yamaska se dissocie des activités du mouvement Abondance Granby, qui se fait de plus en plus voir dans la région.

Selon le directeur général de la CDC, Sylvain Dupont, une confusion règnerait entre l’organisme et l’initiative citoyenne se définissant comme un mouvement de bienfaisance anti-gaspillage favorisant le partage de ressources alimentaires.

« On s’est rendu compte, depuis quelques semaines, que des gens d’Abondance Granby faisaient des publications sur Facebook qui laissaient entendre qu’ils s’occupaient des frigos au centre communautaire alors que c’est nous qui les gérons, explique M. Dupont. Comme on ne connaît pas Abondance Granby, nous avons communiqué avec eux. »

Il s’avérerait que des fondateurs du regroupement font partie des bénévoles qui œuvrent pour Commun Frigo, le service de réfrigérateurs libre-service situé au Centre communautaire Saint-Benoît.

« On a constaté que des gens parmi eux ont décidé de se partir une association. Je n’ai pas de problème avec ça, mentionne le directeur général de la CDC. Là où c’est plus questionnable, c’est que par leurs publications, ils laissent entendre qu’on était associés avec eux, qu’ils géraient les frigos. »

Mise au point

Une rencontre a eu lieu il y a environ deux semaines entre la CDC et des représentants d’Abondance Granby, soutient M. Dupont.

« Ça ne fait pas longtemps que le regroupement existe. Je leur ai demandé de faire leurs preuves et de décider où ils s’en vont pour qu’à la fin de l’été, on puisse se rencontrer et voir si une collaboration peut être possible. On a mis les choses au clair, et notre message semblait avoir été compris », dit-il.

Or, en début de semaine, le directeur général a eu vent que certains membres de l’organisation avaient encore fait référence, de façon verbale cette fois-ci, à la gestion des frigos communautaires.

M. Dupont a donc été contraint de publier une mise au point sur les réseaux sociaux. « Je ne connais pas leur fonctionnement et je ne peux pas être associé à ça pour le moment, allègue-t-il. Nous sommes un OBNL incorporé, nous devons suivre des règles et des lois. Le Commun Frigo est chapeauté par le MAPAQ. On ne peut pas y faire ce qu’on veut. »

Le directeur est tout de même ouvert à discuter à nouveau avec les gens d’Abondance Granby. « Mais tant qu’on ne s’assoira pas ensemble pour qu’on ait des réponses, on préfère s’abstenir. »

Lancé en 2018, mais plus actif au cours des dernières semaines, Abondance Granby organise des distributions de denrées un peu partout en ville selon un horaire variable.

« Notre mission est très claire »

À trois occasions au cours des dernières semaines, La Voix de l’Est a sollicité une entrevue auprès du regroupement Abondance Granby, qui a toujours décliné notre invitation sous prétexte que des ficelles restaient à attacher, notamment « avec quelques partenaires », pour finaliser le projet.

Invité mercredi à commenter la sortie publique de la CDC, un administrateur d’Abondance Granby identifié comme étant Johnny Brind’Amour a indiqué que l’organisation n’avait jamais été associée au CDC Haute-Yamaska. « Non, les frigos ne nous appartiennent pas. On encourage l’anti-gaspillage alors on y dépose de la nourriture », a-t-on indiqué.

Alors, pourquoi une sortie en règle de la CDC, a-t-on demandé. « Désolé, nous on partage de la nourriture avec les gens dans le besoin, c’est tout », s’est-on contenté de répondre avant de mettre un terme à l’échange et en refusant d’être cité.

« Nous sommes une initiative citoyenne de bienfaisance collective. Notre mission est très claire », avait-on préalablement affirmé avec un hyperlien vers la section «À propos» de la page Facebook du groupe.

Les organisateurs y indiquent effectivement remplir, sur une base hebdomadaire, les différents réfrigérateurs communautaires libre-service de la région.

« Nous travaillons en partenariat avec les différents organismes communautaires de Granby pour diversifier, enrichir et complémenter l’offre et les services déjà existants dans la région. Nous fournissons de la main-d’œuvre bénévole et des ressources supplémentaires aux organismes déjà en place en tentant d’élargir le champ d’action global de sécurité alimentaire et ses répercussions positives dans le quotidien des citoyens de Granby », peut-on lire.

Lancé en 2018, mais plus actif au cours des dernières semaines, Abondance Granby organise des distributions de denrées un peu partout en ville selon un horaire variable. Selon une série d’événements Facebook annonçant des brunchs collaboratifs gratuits les dimanches matins à la Place Johnson, ces rencontres s’articuleraient autour d’un « buffet de nourriture récoltée cette semaine lors de notre tournée anti-gaspillage », dont les restants sont ensuite distribués entre les convives.

On invite d’ailleurs les commerçants, épiciers, traiteurs, restaurateurs, producteurs maraîchers et jardiniers amateurs à partager leurs surplus et invendus.