La Ville de Saint-Alphonse-de-Granby a rendu hommage à la brigadière Rita Sévigny-Laflamme le matin du jeudi 29 octobre­. De gauche à droite : Rita Sévigny-Laflamme, Marcel Gaudreau, maire de Saint-Alphonse, Francine Desroches­ et Abby Audy, 5 ans.
La Ville de Saint-Alphonse-de-Granby a rendu hommage à la brigadière Rita Sévigny-Laflamme le matin du jeudi 29 octobre­. De gauche à droite : Rita Sévigny-Laflamme, Marcel Gaudreau, maire de Saint-Alphonse, Francine Desroches­ et Abby Audy, 5 ans.

La brigadière Rita Sévigny-Laflamme honorée à Saint-Alphonse

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
La Ville de Saint-Alphonse-de-Granby a rendu hommage à la brigadière Rita Sévigny-Laflamme, qui veille depuis 30 ans sur la sécurité des enfants se rendant l’école de La Moisson d’Or.

Le jeudi 29 octobre, à 7 h 40, la Ville a organisé une cérémonie-surprise pour la brigadière en poste, qui s’est vu remettre une «immense gerbe de fleurs» et une plaque des mains du maire, Marcel Gaudreau.

«Je ne m’y attendais pas du tout ! C’était très émouvant. C’est très généreux de la part de la Ville de m’avoir organisé ça», a-t-elle laissé tomber, visiblement émue et reconnaissante.

Passé et présent

En plus du maire, Francine Desroches et Abby Audy, une élève de maternelle, étaient présentes pour lui rendre hommage et représentaient le passé et le présent de sa carrière. En effet, la brigadière faisait traverser deux des enfants de Mme Desroches, il y a trente ans, et côtoie aujourd’hui la petite Abby.

«Jamais je ne me serais doutée qu’elle allait faire trente ans, et qu’elle ferait traverser mes petits-enfants aujourd’hui, a déclaré Francine Desroches, résidente de Saint-Alphonse depuis 52 ans. J’admire son dévouement. Elle était là beau temps, mauvais temps. Je la félicite.»

Rita Sévigny-Laflamme se souvient des enfants de Mme Desroches, qu’elle a vus grandir.


« Jamais je ne me serais doutée qu’elle allait faire trente ans, et qu’elle ferait traverser mes petits-enfants aujourd’hui. J’admire son dévouement. Elle était là beau temps, mauvais temps. Je la félicite. »
Francine Desroches, résidente de Saint-Alphonse depuis 52 ans

Irremplaçable

Depuis qu’il est maire, Marcel Gaudreau s’arrête souvent, lorsqu’il le peut, à la traverse de la brigadière pour lui parler. «Je passe par là plusieurs fois par semaine, et Rita est toujours à l’ouvrage. Elle connaît le nom de tous les enfants, c’est beau de la voir aller.»

Prendre soin des enfants la moitié de sa vie, ça mérite d’être souligné, réitère M. Gaudreau, qui ne pense pas pouvoir trouver une autre personne comme elle. «C’est quelqu’un d’exceptionnel.»

Rita Sévigny-Laflamme, qui a versé quelques larmes lors de la cérémonie, remercie chaleureusement la Ville et les gens qui se sont déplacés, ce matin d’octobre, pour cet hommage. «Je ne l’oublierai jamais, ça restera gravé sur mon cœur. J’espère continuer mon travail encore un bout de temps.»