La petite chienne Kiki, disparue depuis près de deux semaines, a été retrouvée saine et sauve, et confiée à sa maîtresse Nicole Brodeur.
La petite chienne Kiki, disparue depuis près de deux semaines, a été retrouvée saine et sauve, et confiée à sa maîtresse Nicole Brodeur.

Kiki est de retour

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
C’était soir de fête chez Nicole Brodeur mardi. Près de deux semaines après la disparition de Kiki, sa petite chienne a été retrouvée saine et sauve.

«J’ai eu mon Noël avant le temps!», se réjouit la maîtresse de Kiki. 

Les retrouvailles se sont déroulées chez elle mardi soir. La détective l’avait avisée quelques heures plus tôt qu’elle avait possiblement retracé la suspecte dans le vol de son chien de race Yorkshire, mais des vérifications devaient d’abord être faites.

Deux semaines plus tôt, Kiki a été volée alors qu’elle se trouvait dans la voiture de sa maîtresse, garée dans le stationnement de la succursale du Tigre Géant de Granby. Le visionnement des images captées par les caméras de surveillance du commerce a confirmé que l’animal avait été dérobé par une femme. 

À lire aussi

En soirée, le téléphone a sonné à nouveau chez Mme Brodeur. «La détective m’a dit qu’elle venait me voir, mais elle n’a pas voulu me dire si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle. J’attendais dehors parce que j’étais tellement énervée. Quand elle est sortie du véhicule, elle s’est approchée et m’a dit qu’elle avait quelque chose pour moi!», raconte-t-elle, en pleurs.  

Kiki était de retour à la maison. Malgré une petite perte de poids, elle se porte bien. «J’avais peur de la perdre, que ce soit fini, avoue la dame. Quand j’ai vu Kiki, je lui ai dit qu’elle finirait ses jours avec nous.»

Le petit chien a été retrouvé dans un appartement de la municipalité de Racine. L'occupante des lieux, une femme de 44 ans connue des policiers, n'était pas sur place lorsque les policiers sont débarqués. Elle sera bientôt rencontrée par les enquêteurs.