Karinka Tremblay est la nouvelle directrice de l’organisme Oasis santé mentale Granby et région.
Karinka Tremblay est la nouvelle directrice de l’organisme Oasis santé mentale Granby et région.

Karinka Tremblay prend les rênes d’Oasis santé mentale

Oasis santé mentale Granby et région entame l’année 2020 avec une nouvelle personne à sa tête. Depuis lundi, Karinka Tremblay est la nouvelle directrice de l’organisme qui a pour mission de soutenir les proches d’une personne atteinte d’un trouble majeur de santé mentale. « J’ai cette cause à coeur », assure-t-elle.

« Je veux sensibiliser et impliquer la population au maximum, afin que la santé mentale soit moins un tabou », avance la Granbyenne âgée de 37 ans. Les médias sociaux, dont Facebook, ainsi que l’infolettre seront régulièrement utilisés pour diffuser de l’information.

Titulaire d’un baccalauréat en administration et spécialisée en marketing, Mme Tremblay explique avoir été choisie à ce poste grâce à son « expertise en gestion et en développement d’entreprise ». Elle occupait précédemment un emploi de gestionnaire dans le domaine agroalimentaire.

« Ce n’est pas mon premier poste de direction générale ni à titre de gestionnaire », précise la nouvelle directrice, ajoutant qu’elle a déjà été entrepreneure.

Nouvelle venue dans le secteur communautaire, elle préfère prendre le temps « de bien [s’]asseoir dans son siège et d’analyser les réels besoins du milieu » avant d’identifier les défis précis que l’organisation devra relever en 2020.

Elle évoque cependant qu’elle s’attellera à diversifier les revenus de l’organisation. Ceux-ci reposent en partie sur le traditionnel brunch-bénéfice, la plus importante activité de financement de l’organisme à but non lucratif, qui se tiendra cette année au Zoo de Granby, précisément le 26 avril prochain. En 2019, 31 000 $ avaient été recueillis à cette occasion.

Pour les familles

Rappelons qu’Oasis santé mentale Granby et région soutient depuis plus de 30 ans les proches de personnes vivant avec un trouble majeur de santé mentale. On parle ici de schizophrénie, psychose, trouble bipolaire, dépression, trouble obsessionnel compulsif, trouble de la personnalité limite, ou encore du syndrome de Gilles de la Tourette.

En plus des habituelles interventions par téléphone et en personne proposées par l’organisme, Oasis offre un service peu commun. Il s’agit d’accompagner les familles pour une demande d’évaluation psychiatrique.

Lorsque l’état mental de certaines personnes représente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui, les proches d’une personne malade peuvent ainsi être accompagnés pour déposer une demande à la Cour du Québec afin d’ordonner la garde du malade, et ce, en vue de son évaluation psychiatrique. Cette démarche est prévue et encadrée par la loi.

En 2018-2019, selon le rapport annuel de l’OBNL, près de 20 accompagnements de ce type ont été effectués.

Plus largement, 410 nouvelles familles ont fait appel aux services d’Oasis, ces derniers comprenant aussi des groupes d’entraide et du répit, indique le document.

Oasis santé mentale dessert les territoires des MRC de la Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi.