La Voix de l’Est
La Fondation espère vendre un minimum de 350 seaux, voire 500, d’ici une dizaine de jours. À trois kilogrammes du seau, cela représente pas moins d’une tonne et demie de bonbons!
La Fondation espère vendre un minimum de 350 seaux, voire 500, d’ici une dizaine de jours. À trois kilogrammes du seau, cela représente pas moins d’une tonne et demie de bonbons!

Jusqu’à 1,5 tonne de bonbons pour la bonne cause!

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Pas besoin de faire du porte-à-porte pour faire le plein de bonbons en Haute-Yamaska, cette année. Encore mieux, on peut même joindre l’utile à l’agréable en soutenant une bonne cause !