Le maire Josef Hüsler a rendu hommage aux conseillers sortants André Claveau, Jean Lalande et Pauline Mercier.

Josef Hüsler salue trois conseillers

Le prochain conseil municipal de Farnham comptera au moins trois nouveaux visages le soir des élections du 5 novembre. Les conseillers André Claveau, Jean Lalande­ et Pauline Mercier ne seront­ en effet pas de retour.

En assemblée lundi soir, le maire Josef Hüsler a rendu hommage aux trois vétérans conseillers. Il a d’abord remercié Mme Mercier pour ses 14 années au service des citoyens du quartier Aldéi-Martel. Il a souligné la sensibilité qu’elle a inculquée au conseil et son respect des autres lorsqu’elle débattait des enjeux.

« Tout l’ouvrage qu’elle a fait, elle l’a fait avec cœur », a–t-il affirmé, soulignant que le conseil doit compter plus de femmes.

Mme Mercier était absente lundi soir.

Quant à son compagnon André Claveau, qui siège avec lui depuis 1993, M. Hüsler l’a qualifié de « sage. » Il a vanté l’esprit du conseiller du quartier Robert-C.-Wilkins, « sa façon de travailler avec tout le monde, en parlant avec tout le monde sans aucun préjugé (...) », soulignant le fait qu’il réfléchisse avant de se prononcer et le respect que les gens lui vouent. « Ç’a été un honneur de travailler­ à ses côtés », a dit le maire.

M. Claveau a remercié les citoyens de son quartier pour leur appui pendant toutes ces années. « J’ai aimé ça jusqu’à la dernière minute. Mais le temps est venu de laisser ma place », a-t-il dit. Il a félicité les personnes qui se portent candidates. « C’est difficile de se présenter, mais c’est plaisant d’être dedans. »

M. Hüsler a aussi eu de bons mots pour Jean Lalande. Bien que les deux hommes aient eu une relation plus difficile et d’importantes divergences d’opinions, le premier magistrat a souligné la perspicacité du conseiller du quartier Docteur-Olivier-Trépanier­. « Il a une pensée critique. Des fois c’était justifié, des fois moins, et des fois, il avait raison », a-t-il dit avec le sourire de l’élu qui compte 23 ans d’ancienneté. « C’est un homme ouvert qui va de l’avant avec ses idées. C’est un bon conseiller­ », a-t-il conclu.

M. Lalande a parlé de l’état des finances publiques de la Ville, enviable, selon lui. C’est une qualité que possède la municipalité, a-t-il indiqué. Il a fait remarquer que le fonds de pension des employés était en surplus, une rareté dans le monde municipal. Il a de plus incité les gens à exercer leur droit de vote.

Long terme

Le maire Hüsler espère ajouter un dixième mandat à sa fiche. Élu à la tête du conseil de Rainville en 1985, Josef Hüsler a émis le souhait que le prochain conseil réfléchisse à son action politique à long terme. « On fait souvent les choses à court terme dans la vie. Mais ça prend une vision pour la Ville, pour la faire avancer. On a réalisé de beaux projets. Il en reste d’autres. Ce n’est pas terminé. Ça ne l’est jamais » a-t-il lancé.

Les conseillers Vincent Roy (quartier Docteur-Jean-Louis-Cardin), élu en 2009, Jean-François Poulin­ (quartier Esther-Elkin), élu en février dernier, et Rico Laguë (quartier Omer-Galipault), élu en 1995, sont tous en lice pour renouveler leur mandat.