Même s’il a voté en faveur de l’augmentation salariale des élus, le conseiller municipal Jocelyn Dupuis a décidé d’utiliser cette hausse pour donner 3000 $ par année à des organismes.

Jocelyn Dupuis: «J’avais le goût de donner»

Les hausses salariales accordées aux élus granbyens sont justifiées, continue à croire le conseiller municipal Jocelyn Dupuis. Il a néanmoins décidé d’utiliser cette augmentation pour effectuer un don de 3000 $ par année, pour un total de 12 000 $ d’ici la fin du présent mandat.

C’est ce que l’élu a laissé savoir dans une lettre ouverte qu’il a fait parvenir à La Voix de l’Est (lire en page 13).

« Suite à certains événements, j’ai été amené à une grande réflexion et, en toute âme et conscience, j’ai décidé que j’offrirais une partie de mon augmentation salariale », fait valoir Jocelyn Dupuis.

En entrevue, il a refusé de préciser la nature des événements qui ont suscité cette réflexion. Il s’est borné à dire que « c’est quelque chose qui s’est passé au travail », qui l’a « fait réfléchir et empêché de dormir ». À son travail aux Aliments Ultima ou à titre de conseiller municipal ? « À mon travail », a-t-il éludé.

Jocelyn Dupuis est conscient que certains citoyens y verront un lien avec la grogne populaire qui a accompagné la hausse de la rémunération des conseillers municipaux de 17,5 % et celle du maire de 15 %.

La dernière séance du conseil municipal s’est d’ailleurs révélée houleuse. Environ 200 personnes ont envahi la salle du conseil pour manifester leur opposition à cette décision des élus à laquelle seul le conseiller Jean-Luc Nappert s’est opposé. Celui-ci a réitéré à cette occasion son intention de remettre une somme équivalente à cette augmentation, ainsi que sa future allocation de transition, à des organismes.

Mais M. Dupuis assure que sa décision n’a aucun lien avec le « branle-bas de combat » des dernières semaines.

« Contrairement à M. Nappert, je prends mon salaire. Je pense que je le mérite, avec tout l’ouvrage que je fais. C’est juste que j’ai décidé que je voulais en donner à la communauté. Si je suis là aujourd’hui, comme conseiller, c’est possiblement à cause de la communauté [...] J’ai juste eu envie d’en faire profiter des gens parce que c’est un surplus que j’ai », déclare-t-il.

Félicitations
Le représentant du district trois affirme qu’il ne cherche pas à obtenir de « félicitations » avec ce geste.

Il ne faut pas y voir non plus de visées électoralistes. « Je ne sais pas où je vais être dans quatre ans. J’ai quatre années de travail à faire. J’ai été élu pour gérer et administrer la ville de Granby. Et je vais le faire », laisse tomber Jocelyn Dupuis.

« J’avais le goût de donner, même si ça paraît bizarre dans le contexte », renchérit-il.

L’élu souligne avoir avisé ses collègues à la table du conseil par courriel du geste qu’il comptait poser. « C’est clair que l’ambiance va peut-être être difficile. Mais c’est un choix personnel. Je ne veux pas leur mettre de pression », dit Jocelyn Dupuis.

Celui-ci affirme qu’il n’a pas encore décidé quelles causes bénéficieront de son soutien financier. Il n’entend pas publiciser outre mesure ses dons par la suite. Mais il assure qu’ils seront effectués sur le territoire de la Ville.

En vertu de l’augmentation accordée, le salaire des conseillers municipaux passera de 34 402 $ à 40 423 $ en 2018 et celui du maire, de 104 160 $ à 119 784 $.