Joanne Lalumière ne croit pas que son arrivée tardive dans la campagne la pénalisera au final.

Joanne Lalumière lance sa campagne dans Granby

Présentée en grande pompe le 7 mars dernier, la candidate péquiste Joanne Lalumière a finalement mis sa campagne en branle, hier, accusant un peu de retard sur ses principaux adversaires.
«J'ai été approchée juste avant la campagne, alors ça a pris un peu de temps», a-t-elle admis. Mais elle ne craint pas que ce délai puisse la pénaliser. «C'est un momentum qu'on veut créer. Même si on commence aujourd'hui, on va accélérer la cadence. À partir de maintenant, j'ai un agenda assez bien rempli, a affirmé Mme Lalumière. On démarre un feu roulant.»
La dame assure qu'il y a un réel engouement autour d'elle. «Je sens beaucoup d'énergie et d'appui derrière moi. Mes réalisations concrètes sont déjà un atout avant même de démarrer la campagne.»
Tous les détails dans notre édition de samedi