Le marché d’alimentation Jardin du Mont de la rue Denison, à Granby, fermera définitivement ses portes le 29 avril.

Jardin du Mont Denison: les 23 salariés licenciés

Le marché d’alimentation Jardin du Mont ayant pignon sur la rue Denison depuis 1986, à Granby, fermera définitivement ses portes le 29 avril. Un avis de licenciement collectif a été envoyé aux 23 salariés et cadres, au début du mois de mars.

Le Groupe Épicia, propriétaire de l’épicerie, justifie brièvement cette fermeture dans son avis de cessation d’emploi, affiché en vitrine dans le magasin, évoquant « des raisons économiques. C’est donc avec regret que nous devons procéder à un licenciement collectif ».

Rappelons que Groupe Épicia a échappé à la faillite en 2015, et que l’avenir de cette succursale du Jardin du Mont avait été en jeu. Fin janvier 2015, moins de vingt jours après avoir annoncé la fermeture de l’épicerie rue Denison, la direction du groupe était revenue sur sa décision et un nouveau bail avait été négocié pour répondre davantage aux besoins du marché.

En juin 2015, Groupe Épicia changeait de mains, lors d’une transaction avoisinant les 10 M $. Mario Vanier s’est alors porté acquéreur de l’entreprise, qui compte les deux Jardin du Mont de Granby, quatre succursales Le Marché Végétarien, quatre succursales Le Jardin Mobile et sa succursale Corneau Cantin.

« Il n’y a aucune discussion à l’effet de fermer un des deux établissements », avait signifié à l’époque M. Vanier.

Seules des affiches apposées à l’entrée du magasin annoncent la fermeture et la décision de Groupe Épicia.

Peu de communications

Le directeur général de Groupe Épicia, Alexandre Monette, était absent vendredi, et n’a donc pu répondre aux questions de La Voix de l’Est. Quant au directeur de la succursale, il s’est fait avare de commentaires. 

« On m’a dit que c’était pas obligé d’être publicisé. Je n’ai rien à vous dire », s’est-il contenté de répondre.

Par ailleurs, aucune annonce n’a été faite sur la page Facebook du Jardin du Mont et aucun communiqué n’a été publié sur le site web du marché et du Groupe Épicia. Seules quelques affiches ont été apposées dans l’entrée.

Les clients déçus

Le marché d’alimentation était achalandé vendredi. Quelques clients ont appris la fermeture il y a quelques jours, d’autres l’ont appris lorsque La Voix de l’Est les a invités à commenter. La plupart, d’ailleurs, vivent dans le secteur.

« C’est surprenant, laisse tomber Guy. C’est sûr que nous, on est près, alors on vient toujours ici. Je pensais qu’après le rachat il était sauvé et qu’on était correct. C’est très dommage. C’est un bel endroit, on a un bon service, les gens étaient sympathiques. On va vivre avec, on n’a pas le choix. C’est sûr que je vais continuer au Jardin du Mont, mais sur la rue Principale, c’est beaucoup plus loin pour moi. »

Gilles et Diane habitent aussi à proximité. « Je suis débinée, répond Diane. C’est rare que je vais faire mon épicerie dans le bas de la ville. Ça se construit énormément autour d’ici pourtant. »

Brigitte venait moins régulièrement « depuis que le boucher n’était plus là. La fraîcheur est moins là aussi, tu voyais que ça s’en allait. Je suis un peu déçue, mais pas surprise. »

Même chose pour Julie. « Je peux comprendre que depuis que la boucherie était fermée, moins de gens y allaient. » Elle-même s’y rendait pour la viande et profitait de son passage pour acheter d’autres produits.

La boucherie Viandes du Mont, qui appartenait à Pascal Dion, a enlevé les coupes de viande des étals de Jardin du Mont en janvier 2017. M. Dion a depuis ouvert La Boucherie Les 2 Dion, boulevard Mountain.