Richard L’Abbé a fondé iTéract à Lac-Brome il y a 15 ans.
Richard L’Abbé a fondé iTéract à Lac-Brome il y a 15 ans.

iTéract passe dans le giron de Cogeco

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Le fournisseur de services de télécommunications iTéract/Internexe de Lac-Brome a été acquis par Cogeco. Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) a donné le feu vert au transfert des 15 licences exclusives de spectre de 3,5 GHz détenues par iTéract.

«Je suis très heureux que ça soit Cogeco. C’est une belle entreprise québécoise et c’est quand même le huitième plus important câblodistributeur en Amérique du Nord. Je pense que je n’aurais pas pu trouver une meilleure organisation pour faire l’acquisition de mon entreprise. Elle va pouvoir la pousser au prochain niveau», a commenté jeudi le président fondateur d’iTéract, Richard L’Abbé.

Cogeco se porte aussi acquéreur de l’immeuble où loge l’entreprise à Lac-Brome. L’équipe d’iTéract, composée d’une douzaine d’employés, demeurera en place. Richard L’Abbé restera pour sa part en poste jusqu’à la fin de l’année pour assurer une transition.

Les détails de la transaction n’ont pas été dévoilés. «Étant donné la situation exceptionnelle reliée à la COVID-19, les parties travailleront ensemble pour assurer la clôture ordonnée de la transaction, prévue dans les prochaines semaines», est-il par ailleurs relevé dans un communiqué émis jeudi.

«Le réseau, les licences de spectre et l’expertise d’iTéract seront des actifs complémentaires pour notre stratégie visant à étendre notre couverture Internet régionale et rurale et renforceront davantage notre position pour entrer sur le marché des services sans fil de manière disciplinée», a indiqué Luc Noiseux, premier vice-président et chef de la direction technologique et de la stratégie de Cogeco Communications.

Chance

Richard L’Abbé, qui affirme avoir toujours travaillé dans le milieu des technologies, a fondé iTéract il y a 15 ans. La PME, qui continuera d’exercer ses activités sous le nom d’Internexe, fournit ses services, tels la fibre optique et le sans-fil, à quelque 2000 clients commerciaux et résidentiels répartis dans le sud de la province.

Elle a entre autres développé un réseau de fibre optique d’une cinquantaine de kilomètres à Lac-Brome. Avec les moyens financiers appropriés, ce réseau pourrait être déployé à plus grande échelle, avance M. L’Abbé.

«On est chanceux. On est un service essentiel. On n’a pas arrêté de travailler. On est justement en train aujourd’hui d’améliorer un lien vers le mont Sutton pour amener encore plus de bande passante parce que la demande a explosé. On est vraiment dans la haute technologie dans une petite ville», dit-il.

Le fondateur d’iTéract affirme ne pas tourner la page pour autant sur le monde des affaires. Il dit continuer à carburer aux projets. Le mentorat pourrait aussi être une «façon de redonner à la société», estime l’entrepreneur de 67 ans.

Cette transaction représente pour Cogeco sa troisième acquisition de licences de spectre au cours des deux dernières années.