La députée Isabelle Charest dit avoir «soutenu plus de 100 projets menés par des OBNL» depuis le début de son mandat.

Isabelle Charest dresse un bilan positif de sa première session parlementaire

Néophyte en politique avant son élection en octobre dernier, la députée de Brome-Missisquoi et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, se dit satisfaite du travail accompli jusqu’ici dans ses nouvelles fonctions.

« Le climat de collaboration que nous avons réussi à créer avec nos partenaires locaux et avec mes collègues du Conseil des ministres produit des résultats », a indiqué par voie de communiqué Isabelle Charest.

Parmi ses engagements, la députée avait mis en tête de liste le fait d’être présente sur le terrain pour les gens de la circonscription. « C’est mission accomplie », a fait valoir son équipe, avec laquelle elle dit s’être « rapidement mise au travail pour rencontrer les élus municipaux, les représentants des différents organismes afin de comprendre leurs besoins. »

Retombées

La représentante de la Coalition avenir Québec (CAQ) a également souligné les retombées concrètes des annonces de son gouvernement, entre autres pour les entreprises d’ici, et dans plusieurs autres secteurs d’activité.

« Plus de 15 millions de dollars ont été investis dans le secteur de l’éducation, du sport et du loisir, nous avons annoncé de beaux projets en santé et d’autres sont à venir. [...] Tout cela en plus des gestes concrets que notre gouvernement a posés pour les familles, les jeunes et les aînés, comme l’ajout d’une heure de parascolaire par jour au secondaire que j’ai annoncé dernièrement. Mes collègues ont aussi fait des annonces concrètes qui font la différence dans la vie des citoyens. Je le sens sur le terrain, les citoyens sont fiers d’avoir un gouvernement qui les comprend et qui pose des gestes pour répondre à leurs besoins. »

En ce début de mandat, Mme Charest dit avoir « soutenu plus de 100 projets menés par des OBNL ». « La ministre est consciente que tous les gestes positifs font une différence pour ses concitoyens. C’est exactement la mission qu’elle poursuivra dans les années à venir, tout de suite après avoir pris quelques semaines de repos en famille cet été », a conclu son équipe.

Il n’a pas été possible de recueillir mardi les commentaires de la députée de la CAQ.