Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Si tout se déroule comme prévu, le projet de mise à niveau du CHSLD de Bedford sera complété d’ici l’automne 2021. On voit ici le maire de la municipalité, Yves Lévesque aux côtés de la chef de l’établissement, Mélissa-Chessie Savoie.
Si tout se déroule comme prévu, le projet de mise à niveau du CHSLD de Bedford sera complété d’ici l’automne 2021. On voit ici le maire de la municipalité, Yves Lévesque aux côtés de la chef de l’établissement, Mélissa-Chessie Savoie.

Investissement de plus de 11 M$ au CHSLD de Bedford

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Le projet d’ajout de lits et de modernisation du CHSLD de Bedford était latent depuis des années. La ténacité du maire de la municipalité, Yves Lévesque et de la Fondation Lévesque-Craighead a finalement été récompensée. Le gouvernement Legault a annoncé jeudi un investissement de 11,1 millions $ pour accroître la capacité d’accueil du centre d’hébergement, qui passera de 42 à 49 places.

«On a travaillé fort. Très fort. On n’a jamais baissé les bras parce qu’on sait que les besoins de la population vieillissante sont grands. Cette annonce est une belle victoire pour la région», a indiqué en entrevue le maire de Bedford, Yves Lévesque.

L’annonce de cet investissement a été faite par la ministre des Aînés, Marguerite Blais, de concert avec sa collègue à la Condition féminine et déléguée à l’Éducation, la députée de Brome-Missisquoi, Isabelle Charest.

«En plus de créer des places supplémentaires pour accueillir davantage de personnes en perte d’autonomie, le projet permettra d’éliminer les chambres en occupation double et ainsi offrir encore plus de confort et d’intimité aux personnes hébergées», a fait valoir par voie de communiqué Mme Charest.

Après des années à refuser d’accroître le nombre de places au CHSLD de Bedford, le CIUSSS de l’Estrie s’est finalement ravisé. La Ville et la Fondation Lévesque-Craighead ont gagné un premier round en 2019. Après l’analyse du dossier, le CIUSSS avait misé uniquement sur la conversion de 13 chambres à places multiples en pièces individuelles. Le coût total du projet avoisine 4,2 millions $. Québec a accordé près de 3,5 millions $ pour cette transformation, a dévoilé La Voix de l’Est en août 2018.

La Fondation et la municipalité préconisaient initialement l’addition de 23 chambres au centre d’hébergement, qui abrite 42 résidents. La version révisée en 2014, dont les coûts étaient estimés à plus de 5 millions $, prévoyait notamment l’ajout de 10 lits pour les aînés en perte d’autonomie. Il y en aura finalement sept de plus.

Nouvelle approche

«Les plans de réaménagement initialement proposés ont été modifiés en s’inspirant de la philosophie des maisons des aînés», a-t-on spécifié.

«Les améliorations qui seront apportées au Centre d’hébergement de Bedford s’inscrivent dans cette grande transformation de nos milieux et permettront de mieux répondre aux besoins évolutifs des personnes aînées en perte d’autonomie de la région. Les travaux viseront également à intégrer des éléments compatibles avec l’approche novatrice mise en œuvre dans nos futures maisons des aînés», a mentionné par voie de communiqué Marguerite Blais.

Il y aura deux agrandissements au second étage de l’établissement, ce qui permettra d’accroître la superficie totale de 1460 mètres carrés. Des travaux seront également réalisés au rez-de-chaussée pour rendre la circulation plus fluide entre chaque aile du bâtiment.

Une unité prothétique, dédiée principalement aux personnes faisant de la démence, entre autres atteintes d’Alzheimer, sera aussi aménagée.

«Le nouveau CHSLD de Bedford permettra d’améliorer l’accessibilité à des lits de CHSLD à proximité de la population de Bedford et des municipalités avoisinantes. Ce milieu de vie amélioré offrira plusieurs aires ouvertes qui seront intégrées dans un environnement plus moderne où l’accès à l’extérieur sera facilité pour les résidents et les employés», a indiqué la présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS de l’Estrie, Robin Marie Coleman.

Selon le maire de Bedford, le projet devrait être complété d’ici l’automne 2021.