Les cambrioleurs se rendent sur la propriété visée et sondent la porte-fenêtre de la maison. Si celle-ci n'est pas verrouillée, ils entrent en silence.

Intrusions nocturnes dans des résidences

Des résidents de Granby ont eu droit à une bien mauvaise surprise à leur réveil, au cours des derniers jours. Alors qu'ils dormaient paisiblement, des voleurs opportunistes en ont profité pour pénétrer chez eux à leur insu et y commettre un vol.
À chaque adresse visitée, la porte-fenêtre était déverrouillée, ont constaté les policiers, qui mettent les citoyens en garde. 
Pendant la seule nuit du 4 août, trois résidences situées dans les rues des Tilleuls, des Bouleaux - situées dans le même secteur - et du Jardin Artcad ont reçu la visite de cambrioleurs. 
«À tous les endroits, c'est le même modus operandi», indique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 
Les cambrioleurs se rendent sur la propriété visée et sondent la porte-fenêtre de la maison. Si celle-ci n'est pas verrouillée, ils entrent en silence. 
À un endroit, ils ont coupé la moustiquaire pour ouvrir la porte. Les voleurs s'emparent ensuite de petits objets qui sont à portée de la main, notamment des bouteilles d'alcool. Dans un cas, ils ont même pris les clés d'une voiture et volé certains biens qu'elle contenait. 
«C'est le matin, en se réveillant, que les citoyens voient la porte-fenêtre ouverte ou qu'il manque des objets dans leur maison», explique l'agent Rousseau. 
Au total, cinq résidences ont été cambriolées au cours de la dernière semaine. 
Appel à la prudence
Le policier rappelle  l'importance de verrouiller les portes de sa propriété. «Ça peut être potentiellement dangereux si un citoyen surprend un suspect et arrive face à lui», dit-il. Il suggère également aux gens d'éclairer leur demeure et de ne pas laisser d'objets de valeur à la vue et faciles d'accès.