La Voix de l’Est
L’intervenante du CAVAC Sarah Boisvert rencontre les victimes d’actes criminels peu de temps après que ceux-ci soient perpétrés. Elle intervient à la demande des policiers et enquêteurs du Service de police de Granby.
L’intervenante du CAVAC Sarah Boisvert rencontre les victimes d’actes criminels peu de temps après que ceux-ci soient perpétrés. Elle intervient à la demande des policiers et enquêteurs du Service de police de Granby.

Intervenir dès les premiers instants auprès des victimes d’actes criminels

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Intervenir rapidement auprès d’une personne victime d’un acte criminel pour réduire le stress post-traumatique qu’elle pourrait vivre et la durée des symptômes qui y sont associés. Ce mandat est celui de l’intervenante Sarah Boisvert, du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC), qui travaille à même le poste de police de Granby.