Les feux de circulation suspendus aux intersections des rues Simonds et Cowie, ainsi que Simonds et Saint-Jacques, seront remplacés par des feux fixes à l’été 2020.

Intersections Simonds, Cowie et St-Jacques: des feux fixes seront installés à l’été 2020

La Ville de Granby jongle avec ce projet depuis longtemps. Les feux de circulation suspendus aux intersections des rues Simonds et Cowie, ainsi que Simonds et Saint-Jacques, seront finalement remplacés par des feux fixes, sur pied, en 2020.

La sécurité à ces intersections a été pointée du doigt à quelques reprises au cours des dernières années. Un candidat électoral, dans le district où se trouvent ces feux, en a fait un enjeu lors de la dernière élection municipale en 2017. Des accidents sont aussi survenus, dont un en mars dernier, à l’intersection des rues Cowie et Simonds, où deux enfants ont été gravement blessés.

Un citoyen avait alors affirmé que les feux n’étaient pas conformes aux normes du ministère des Transports. L’enquête policière a toutefois permis de déterminer que la signalisation n’était pas en cause dans cet accident.

« On fait l’évaluation des intersections qui sont très achalandées et c’est déjà intégré à notre approche d’amélioration. On sait que ces feux à cet endroit-là ont besoin d’amélioration. C’est dans nos plans, dans nos cartons depuis quelque temps, et on devrait faire des interventions au cours des prochaines années », avait déclaré en mai dernier le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Le projet a finalement été inscrit au programme triennal d’immobilisation 2020. Une enveloppe de 920 000 $ a été prévue dans le budget, adopté en début de semaine, pour sa réalisation.

Le maire suppléant et président du comité de circulation, Robert Riel, affirme que des modifications à ces intersections étaient devenues prioritaires, à la lumière d’un rapport qu’il avait demandé au service de police.

« Il y a beaucoup d’endroits où des interventions sont nécessaires, mais il y a des coûts importants rattachés à ça. On y va par priorité », dit-il en soulignant que les feux des rues Cowie et Saint-Charles sont aussi dans sa mire.

Au cours de l'été

Pour les deux intersections visées à court terme, la Ville a déjà amorcé les démarches. Un appel d’offres a été lancé pour la préparation des plans et devis. « L’objectif, c’est de faire le remplacement des feux au cours de l’été », affirme l’ingénieur de projets en circulation et mobilité durable à la Ville, Martin Cloutier.

À l’origine, les feux de circulation suspendus avaient été installés de façon temporaire, à l’occasion de la reconstruction du pont Patrick-Hackett, en 2008. Mais ils sont demeurés en place.

« On est rendu à l’étape du remplacement pour les rendre comme tous les autres », dit Martin Cloutier.

Selon lui, la firme chargée des services professionnels devra analyser l’ajout d’une phase pour les piétons et les cyclistes aux feux de circulation, alors qu’un segment de la piste cyclable est aménagé en bordure de la rue Simonds.

« Il est encore trop tôt pour savoir quel type de contrôle il va y avoir, mais, oui, on va l’intégrer pour que ça soit sécuritaire pour tous les usagers », assure Martin Cloutier.

Selon lui, à moins d’un avis contraire du consultant qui aura à réaliser les plans et devis, le projet n’entraînera pas d’interventions à la géométrie des intersections. Seul le remplacement des feux de circulation est planifié.

« Les feux suspendus et les feux sur fût et potence sont deux technologies complètement différentes. Les installations qui vont être faites rencontreront les exigences du ministère des Transports », assure l’ingénieur de projets en circulation et mobilité durable.