Des résidants des Boisés Martel réclament l’ajout d’arrêts obligatoires à l’intersection des rues Mountain, des Pionniers et Robitaille.

Intersection Moutain et des Pionniers: modifications réclamées

Des résidants des Boisés Martel réclament l’ajout d’arrêts obligatoires dans toutes les directions à l’intersection des rues Mountain, des Pionniers et Robitaille, devenue l’accès principal de l’ensemble résidentiel, à Granby. Cette modification n’est toutefois pas envisagée à court terme par l’administration municipale.

La conseillère municipale du district, Julie Bourdon, a été interpellée sur les réseaux sociaux à ce sujet au cours des derniers jours par des résidants des Boisés Martel, réunis dans un groupe Facebook.

L’élément déclencheur: la récente fermeture de la rue Richard-Frost, entre les rues Mountain et Francis-Gilmour, par les promoteurs du développement. Sa réouverture n’est prévue qu’à l’été 2019. Dans les circonstances, les résidants sont invités à utiliser la nouvelle rue des Pionniers, accessible à partir de la rue Mountain.

Les risques d’accident sont toutefois élevés à cet endroit, surtout aux heures de pointe, ont fait valoir plusieurs résidants sur Facebook. Autre difficulté: les rues des Pionniers et Robitaille ne sont pas alignées.

« On va faire des ajustements de voirie pour mettre davantage en axe la rue des Pionniers avec la rue Robitaille, ce qui va permettre une meilleure visibilité des gens qui vont être aux deux intersections », a laissé savoir le directeur du service de la planification et de la gestion du territoire à la Ville, Gabriel Bruneau.

À l’étude
L’ajout d’arrêts obligatoires dans toutes les directions n’est toutefois pas une option envisagée pour le moment, déclare M. Bruneau. « Si la situation nous force à réanalyser le dossier dans les prochains mois, on le fera. Mais pour le moment, ce n’est pas l’option retenue », dit-il.

Julie Bourdon a pour sa part indiqué aux résidants que la Ville se colle aux critères du ministère des Transports du Québec. Selon lui, pour obtenir un panneau d’arrêt dans toutes les directions, le débit moyen à l’heure doit être d’au moins 500 véhicules et d’au moins 200 véhicules sur la rue secondaire. Le débit moyen actuel n’a pas été précisé.

À plus long terme, cette intersection fera toutefois l’objet d’un réaménagement complet, assure Gabriel Bruneau. La Ville a entrepris des démarches à cette fin il y a quelques années pour acquérir une partie du terrain d’un citoyen, William Lubecki. Le dossier serait toujours entre les mains du Tribunal administratif du Québec.

« Avant de finaliser un concept, il fallait bien connaître comment les développements allaient se concrétiser de part et d’autre de la rue Mountain, pour s’assurer de faire l’aménagement le plus efficient possible », affirme M. Bruneau.

Le porte-parole des promoteurs des Boisés Martel, Daniel Touchette, a affirmé jeudi que la fermeture du dernier segment de la rue Richard-Frost non complété permettra la réalisation d’une portion de rue de 1,5 km entre celui-ci et la rue des Pionniers. Des travaux de dynamitage seront réalisés. « Pour une question de sécurité, il fallait fermer les accès », dit-il.