En 2013, on a dénombré 118 045 passages de cyclistes à ce croisement. «On dirait que les gens ne savent pas trop qui a la priorité de passage...», faisaient remarquer Andrée Hardy et Christine Dupuy, qui effectuaient leur première balade sur l'Estriade, hier.

intersection de l'estriade et de la 112: périlleuse!

Monique Poulin fréquente régulièrement le secteur où l'Estriade traverse la route 112 à Granby. À voir le comportement des cyclistes et des automobilistes, elle s'inquiète sérieusement pour leur sécurité. Une catastrophe, croit-elle, finira inévitablement par arriver à cette intersection.
Mais contrairement à ce qu'on pourrait croire, c'est la courtoisie excessive des conducteurs qui pourrait causer un drame, selon la dame. Dans un courriel envoyé à La Voix de l'Est, elle précise. «Les automobilistes n'ont aucune obligation de s'arrêter pour laisser les vélos traverser.» Pourtant, ce sont ces freinages d'urgence qui entraînent bien des risques, selon Mme Poulin, qui fréquente régulièrement le centre équestre situé juste à côté. «J'en vois de toutes les couleurs.»
Depuis deux ans, raconte-t-elle, elle a même assisté à des altercations entre automobilistes, cyclistes et même conducteurs de poids lourds sur ce tronçon de route où la limite de vitesse est fixée à 90 km/heure. Elle implore les cyclistes d'être prudents et d'attendre leur tour pour traverser la route. «Après tout, c'est un loisir, détendez-vous», écrit-elle.
Projet de tunnel
Les inquiétudes soulevées par Monique Poulin font écho au projet envisagé par la MRC de la Haute-Yamaska, qui souhaite sécuriser cette intersection en y construisant un tunnel sous la route 112. En 2013, pas moins de 118 045 passages de cyclistes y avaient été recensés. Estimé à plus de 2,6 millions$, ce chantier est en attente de deux subventions qui permettraient de couvrir la moitié des coûts. Le financement de l'autre moitié resterait à déterminer.
Tous les détails dans notre édition de jeudi