Les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité sont désormais interdits.
Les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité sont désormais interdits.

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a décidé d’interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité.

Cette mesure a pour but de préserver la capacité opérationnelle de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et des différents services incendies municipaux en période de pandémie.

Effective dès le jeudi 16 avril, cette interdiction touche trois MRC de la région, soit Brome-Missisquoi, la Haute-Yamaska et Rouville.

Le ministère et la SOPFEU demandent la collaboration de tous afin que soit respectée cette mesure qui a pour but de limiter les risques d’incendie de forêt.

Aucun incendie de forêt

Présentement, aucun incendie n’est en activité au Québec.

Depuis le début de la saison de protection, neuf incendies de forêt ont touché 0,3 hectare. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 17 feux pour une superficie de 8,9 hectares.

«C'est une situation extraordinaire qui peut avoir un lien avec la pandémie, dit Josée Poitras, agente à la prévention et aux communications à la SOPFEU. Mais, dans la moyenne, il faut tenir compte que les cinq dernières années, on a connu un printemps tardif qui a amené son lot d'inondations dans plusieurs secteurs.»

Mme Poitras ajoute qu'«en mai, il faut se méfier», le printemps étant la saison la plus propice aux feux de forêts.

Le ministère et la SOPFEU désirent rappeler que quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.