Un pilote réprimandé pour avoir dessiné un pénis dans le ciel

WASHINGTON — La marine américaine a qualifié vendredi «d’inacceptable» l’humour potache de l’un de ses pilotes qui a dessiné un pénis géant dans le ciel avec les traînées de condensation de son appareil, pendant un entraînement.

Les résidents de la petite ville de Okanogan ont constaté avec stupeur jeudi que l’un des avions de chasse de la base aérienne voisine commençait à dessiner une trajectoire inhabituelle dans le ciel immaculé de cette petite localité de 2500 âmes, dans l’État de Washington, sur la côte ouest des États-Unis.

Une mère de famille s’est plainte à la station de télévision locale KREM 2, qui a en retour sollicité la réaction des autorités militaires.

Cette manœuvre n’a «aucune valeur de formation», a tonné l’aéronavale américaine dans un communiqué prévenant que «l’équipage devra rendre des comptes».

«La Navy attend de ses équipages les standards les plus élevés et nous considérons cela absolument inacceptable.»

«Tout le monde était sous le choc», s’est exclamé James Farmer, un habitant d’Okanogan, interrogé par le magazine Vice News.

Un autre habitant, Ramon Duran, se montrait plus amusé. «Quand il a fait les premiers cercles en bas, j’ai su ce que c’était et j’ai commencé à rire», a-t-il confié au journal local The Spokesman-Review.

L’incident a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Sur Twitter, le message d’une habitante, @anahi—torres—, photo à l’appui, avait été retweeté plus de 1500 fois en fin de journée.