Le premier ministre Justin Trudeau

La tempête empêche Trudeau d’atterrir à Iqaluit pour s’excuser auprès des Inuits

IQALUIT, Nunavut — Au moment où le premier ministre Trudeau échappait jeudi à la controverse politique qui secoue la capitale nationale, Mère Nature lui a fait savoir qu'elle avait d'autres projets pour lui.

Après avoir tenu une conférence de presse à Ottawa tôt jeudi pour répondre aux questions concernant le plus récent témoignage sur l'affaire SNC-Lavalin, Justin Trudeau a pris l'avion à destination d'Iqaluit, au Nunavut.

Il s'apprêtait à s'excuser pour la façon dont les gouvernements précédents ont maltraité les Inuits qui s'étaient rendus dans le sud du pays pour soigner leur tuberculose au milieu du siècle dernier. Certains d'entre eux étaient morts et avaient été enterrés plutôt que d'être rendus à leur famille.

Mais les forts vents qui soufflaient sur Iqaluit tôt en matinée se sont rapidement transformés en une tempête de neige qui a contraint son avion à être détourné vers Happy Valley-Goose Bay, au Labrador.

Alors que le personnel du cabinet du premier ministre présent dans la capitale du Nunavut espérait d'abord que M. Trudeau puisse arriver plus tard dans la soirée, la poudrerie et le refroidissement éolien de -45 ont rapidement rendu évident que l'événement serait reporté au plus tôt à vendredi matin.

«Il s'agit d'un phénomène très normal dans le Nord», a déclaré un responsable de l'Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), qui est le porte-parole national des quelque 60 000 Inuits vivant dans quatre régions du nord du Canada.

Ces excuses sont en préparation depuis qu'il y a près de deux ans, le premier ministre a signé une entente de partenariat entre les Inuits et la Couronne.

Nunavut Tunngavik, l'organisation qui représente les Inuits du Nunavut, a déclaré vouloir aider les familles à localiser les lieux d'inhumation des personnes décédées pendant leur traitement contre la tuberculose dans les années 1940 à 1960, et dont les corps ont été enterrés «dans le sud».

Un banquet prévu pour l'événement de jeudi, qui devait notamment proposer des échantillons de narval et de caribou, a également été reporté, car Iqaluit est littéralement paralysé.

«Des services tels que la distribution d'eau, la collecte des ordures et le déneigement sont suspendus et les installations de la ville sont fermées au public jusqu'à nouvel ordre, en raison de conditions météorologiques extrêmes», a indiqué la municipalité dans un communiqué publié sur des réseaux sociaux.

Les taxis et les résidents ont également été invités à ne pas prendre la route.