Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Insolite

Coronavirus: une caricature du drapeau chinois dans un journal danois provoque la colère de la Chine

COPENHAGUE - Le journal danois Jyllands-Posten a refusé mardi de présenter des excuses à la Chine après la publication d’une caricature du drapeau chinois en lien avec le nouveau coronavirus découvert dans ce pays, suscitant l’ire de l’ambassade de Chine à Copenhague.

La caricature, parue lundi dans les pages de ce quotidien scandinave et signée Niels Bo Bojesen, représente le drapeau chinois où les cinq étoiles jaunes normalement présentes en haut à gauche de la bannière ont été remplacées par des dessins du nouveau coronavirus, apparu fin 2019 en Chine.

L’ambassade de Chine au Danemark a réagi sur son site internet, qualifiant la caricature d’»insulte à la Chine (...) blessant le peuple chinois».

Selon les autorités chinoises à Copenhague, le dessin a franchi la «limite éthique de la liberté d’expression». L’ambassade a exigé du journal et de son dessinateur «des excuses publiques au peuple chinois».

«Nous ne pouvons pas nous excuser pour quelque chose que nous ne pensons pas être mal. Nous n’avons pas l’intention d’être humiliants ou de nous moquer, et nous ne pensons pas que le dessin le soit», a indiqué mardi Jacob Nybroe, le rédacteur en chef du quotidien, sur le site internet du journal.

La première ministre danoise Mette Frederiksen, citée dans le journal Politiken, a également réagi, affirmant que le Danemark avait «la liberté d’expression. Aussi (celle) de dessiner».

L’épidémie de pneumonie virale, apparue dans la métropole de Wuhan (centre de la Chine) affiche un bilan dépassant désormais 100 morts en Chine, avec plus de 4.500 personnes contaminées au total.

Le Jyllands-Posten n’est pas étranger à la controverse: en 2005, le quotidien avait déclenché une vague de protestations violentes dans le monde arabe après la publication de caricatures de Mahomet.

Insolite

Le nouveau logo de la Force de l’espace rappelle Star Trek

WASHINGTON — La célèbre série Star Trek, connue pour avoir inspiré notre culture et notre technologie, se retrouve maintenant suspectée d’avoir déteint sur l’armée américaine : le logo de la nouvelle Force de l’espace dévoilé vendredi rappelle un blason utilisé dans l’univers de science-fiction.

Le président Donald Trump a révélé dans un tweet le logo de la sixième branche des forces armées des États-Unis, dont il est à l’origine de la création. Il s’agit d’une flèche pointée vers le haut, surplombant une planète sur un fond d’étoiles.  

Insolite

L’adolescente avec les cheveux les plus longs au monde conserve son titre

AHMEDABAD - Nilanshi Patel n’est pas du genre à couper les cheveux en quatre: avec une coiffure mesurée à 190 centimètres, cette Indienne de 17 ans conserve son titre de l’adolescente à la plus longue chevelure du monde.

La jeune fille, qui vit dans la petite ville de Modasa dans l’État du Gujarat (ouest de l’Inde), a obtenu de nouveau en 2019 son certificat du livre Guinness des records, améliorant son précédent record de 170,5 centimètres établi en décembre 2018.

Fier, son père estime que la traîne brune et soyeuse de sa fille lui a permis de passer du statut de curiosité locale à celui de célébrité internationale.

Surnommée «Raiponce» par ses amis et camarades d’école, en référence à une princesse à la longue chevelure d’un conte des frères Grimm, Nilanshi Patel n’a pas poussé la porte d’un coiffeur depuis onze ans.

«À six ans, j’ai eu une très mauvaise expérience dans un salon de coiffure local», raconte-t-elle à l’AFP.

«Depuis, j’ai beaucoup d’appréhension dès qu’il s’agit de couper mes cheveux. Mes parents ont accepté mon choix et maintenant mes cheveux sont devenus mon porte-bonheur», ajoute-t-elle.

La jeune Indienne doit mettre des chaussures à talons pour éviter que ses cheveux ne traînent trop sur le sol. Elle traite sinon sa chevelure comme n’importe quelle jeune fille de son âge, mais nécessite l’aide de sa mère.

«Je fais ce que fait chaque adolescente. Je lave mes cheveux une fois par semaine et je leur mets de l’huile une ou deux fois par semaine», explique celle qui veut devenir ingénieure. Elle les sèche en s’asseyant au soleil ou avec un sèche-cheveux.

«Généralement, je fais une natte, mais pour jouer ou pour certaines occasions, je les attache en chignon. Le seul moment où j’ai des problèmes c’est pour nager.»

+

Insolite

24 heures de neige, une vidéo stupéfiante de la tempête qui a enseveli Terre-Neuve [VIDÉO]

Un résident de St. John’s a filmé pendant une période de 24 heures la tempête qui s’est abattue sur Terre-Neuve-et-Labrador en fin de semaine. Un montage de 30 secondes en accéléré montre la neige qui ensevelit graduellement sa demeure. Une vidéo à couper le souffle (ou bien à donner froid dans le dos).

Insolite

Un Sud-Africain en quête de record dans un tonneau perché

DULLSTROOM — Faut-il être prêt à tout pour inscrire son nom au livre Guinness des records ? Certainement, a répondu Vernon Kruger, qui entend bien y laisser le sien en… passant plus de deux mois perché dans un tonneau hissé à 25 m du sol.

Bien loin des hurluberlus que l’on peut croiser au fil des pages de l’ouvrage, ce Sud-Africain de 52 ans semble pourtant avoir les pieds bien sur terre. Sous l’eau même, il est plongeur sous-marin professionnel.

Et pourtant. Il y a 22 ans déjà, Vernon Kruger avait établi dans sa même ville de Dullstroom (nord-est) un nouveau record mondial homologué du « plus long séjour [humain] perché dans un tonneau» : 67 jours et 14 minutes.

Le fruit du hasard, se souvient-il, teinté d’un zeste de bravade. «Un jour, j’étais en vacances dans une île et j’ai grimpé sur un palmier. Quelqu’un m’a dit “tu as l’air très à l’aise, pourquoi tu n’essaies pas de battre le record ?»

«Au départ c’était une plaisanterie […] et puis c’est devenu un défi à relever devant mes amis. Et donc je suis resté perché pendant 67 jours».

Vingt-deux ans plus tard, Guinness l’a sollicité pour battre son propre record, toujours inviolé.

Le 14 novembre, Vernon Kruger s’est donc fait hélitreuiller dans un tonneau de vin de 500 litres posé au sommet d’un mat de 25 m pour un séjour qu’il savait, par expérience, très spartiate.

«Dormir dans un tonneau n’est pas très facile », confie-t-il du haut de son inconfortable perchoir. « J’ai des tas de crampes et mal au dos depuis que je suis là-haut. C’est très étroit, je ne peut me reposer qu’en position fœtale».

Comme le philosophe grec Diogène au Ve siècle avant notre ère, selon la mythologie, Vernon Kruger vit dans son tonneau très chichement. Son seul « confort » ? Un trou qui évacue ses besoins naturels sous terre via un tuyau.

Pour tout le reste, il dépend de son équipe d’assistance au sol. « C’est frustrant là-haut parce qu’il y a très peu de choses que je peux faire tout seul », grommelle-t-il.

Son calvaire volontaire touche presque à sa fin. Lundi, il aura battu son propre record.

Mais il compte bien prolonger son calvaire de quelques jours pour en faire profiter les ONG d’aide à l’enfance et aux malades d’épilepsie pour lesquelles il recueille des fonds.

Et aussi, un peu, pour garder son nom dans le Guinness.

Insolite

Un New-Yorkais sourd réclame en justice des sous-titres à des sites pornos

NEW YORK — Un New-Yorkais sourd a intenté une action en nom collectif contre trois grands sites pornographiques, Pornhub, Redtube et YouPorn, en affirmant ne pas pouvoir profiter pleinement de leurs contenus faute de sous-titres.

Dans une plainte déposée jeudi au tribunal fédéral de Brooklyn, Yaroslav Suris a attaqué les trois sites et leur maison mère canadienne Mindgeek pour violation de la loi américaine de 1990 qui protège les personnes handicapées contre les discriminations.

M. Suris, qui a aussi attaqué récemment la chaîne Fox News pour des motifs similaires,  énumère une série de vidéos aux titres affriolants qu’il dit avoir voulu regarder en octobre dernier et encore tout récemment, le 11 janvier.

«Sans sous-titres, les sourds et malentendants ne peuvent pas profiter des contenus vidéo comme le reste du public », écrit-il dans sa plainte de 23 pages, soulignant vouloir retourner sur ces sites.

M. Suris réclame aux sites concernés d’inclure des sous-titres et réclame des dommages et intérêts d’un montant non précisé.

Dans un communiqué transmis à l’AFP, Corey Price, vice-président de Pornhub, a cependant réagi en faisant valoir que son site comportait bien « une catégorie avec sous-titres », incluant un lien vers la catégorie en question.  

Insolite

«Va chercher!»: les louveteaux rapportent aussi la balle, concluent des scientifiques

WASHINGTON - C’est un jeu connu de tous: lancer une balle ou un bout de bois afin que son chien intercepte et rapporte l’objet, encore et encore, encouragé par quelques caresses ou mots de félicitations.

De telles scènes se sont très certainement répétées depuis la domestication du «meilleur ami de l’homme», il y a 15 000 ans.

Mais, selon une nouvelle étude, certains louveteaux savent eux aussi rapporter la balle.

Cette découverte, publiée dans la revue iScience, bouleverse l’hypothèse longtemps soutenue selon laquelle la capacité à interpréter des comportements sociaux profondément humains est réservée aux chiens, et résulte d’un processus de sélection dû à l’élevage.

Elle a été faite par hasard, lorsque des chercheurs suédois ont soumis 13 louveteaux nés de trois portées différentes à des tests comportementaux.

L’équipe a élevé des bébés loups et des chiots depuis l’âge de 10 jours afin de tenter de répondre aux questions sur les différences - et similarités - entre les deux espèces.

C’est seulement au sein de la troisième portée que l’auteure principale de l’étude, Christina Hansen Wheat, de l’université de Stockholm, a remarqué que des louveteaux âgés de huit semaines étaient eux aussi attentifs lorsqu’un étranger lançait une balle en leur demandant de la rapporter - et ce sans avoir été entraîné auparavant.

«Quand j’ai vu le premier louveteau rapporter la balle, j’ai eu la chair de poule - ouah, ça c’est inattendu», a-t-elle raconté à l’AFP. «Ensuite, deux autres ont fait pareil, c’était vraiment enthousiasmant.»

Trois des treize louveteaux ont ainsi montré qu’ils pouvaient jouer à ce jeu avec constance.

Ces variations dans la réponse des loups - ancêtres des chiens - à des comportements humains ont ainsi pu être, dès l’origine, un facteur clé dans leur sélection par les hommes préhistoriques.

Selon la chercheuse, cette découverte ajoute «une nouvelle pièce au puzzle» de la domestication canine, un champ de recherche très mouvant, les scientifiques étant en désaccord sur la chronologie, l’origine géographique et les conditions ayant conduit à l’un des partenariats les plus féconds entre l’homme et le règne animal.

Et puisqu’un tel trait de caractère peut être absent chez la majorité des loups, mais présent chez d’autres, un grand nombre d’entre eux devront être testés, prévient-elle, afin d’identifier le ou le(s) gène(s) responsable(s) de ces différences.

Insolite

Un avion largue son carburant au-dessus d’une école californienne [VIDÉO]

LOS ANGELES — Un Boeing en difficulté de la compagnie américaine Delta Air Lines a largué mardi son carburant au-dessus de la banlieue de Los Angeles, touchant légèrement une vingtaine d’enfants et une dizaine d’adultes qui se trouvaient dans la cour d’une école élémentaire.

Le vol Delta 89, un Boeing 777 à destination de Shanghai (Chine) «a subi des problèmes de moteur» peu après son décollage, contraignant l’appareil à retourner à l’aéroport de Los Angeles, a déclaré à l’AFP un porte-parole de Delta Air Lines.

L’avion s’est posé sans dommages aux environs de 12h00 mais avait auparavant largué son carburant «comme le prévoit la procédure normale» pour s’alléger en vue d’un possible atterrissage d’urgence, a assuré ce porte-parole.

Le carburant est notamment retombé sur une école élémentaire de Cudahy, à 25 km à l’est de l’aéroport. Une vingtaine d’enfants et onze adultes se plaignant d’irritation de la peau ou de gêne respiratoire ont été traitées sur place par les secours, mais «aucune hospitalisation n’a été nécessaire», ont souligné les pompiers, confirmant que la substance en cause était bien du carburant pour avion.

Insolite

Thaïlande: quand un tigre chasse le plus grand bovin du monde [VIDÉO]

BANGKOK — Un tigre tournant, le nez ensanglanté, autour de sa victime, un gaur, le plus grand bovin du monde. La vidéo «très rare» a été captée dans une région protégée de l’est de la Thaïlande, dernier refuge pour de multiples félins menacés d’extinction.

«MKM8», un tigre mâle suivi par le Fonds mondial pour la nature (WWF) depuis 2014, a été filmé fin décembre par un piège photographique près de la carcasse du bovidé sauvage, couvert de griffures et de morsures à la gorge.

«Il est très rare de capter à la caméra un tigre tuant un gaur. Même pour cet animal, tuer un gaur n’est pas une tâche facile», a relevé Rungnapa Phoonjampa du WWF-Thaïlande.

En surveillant la carcasse, l’ONG a constaté que le félin avait pu se nourrir grâce à cette proie pendant deux semaines.

Il faut donc impérativement «faire progresser le nombre de grands ongulés» dans les zones d’habitat du tigre afin de lui offrir des quantités importantes de nourriture et l’aider à survivre, souligne l’organisation dans un communiqué.

Déforestation, braconnage: le nombre de tigres sauvages dans la région du Grand Mékong (Cambodge, Laos, Birmanie, Thaïlande et Vietnam) a chuté passant de 1.200 individus en 1998 à 250 aujourd’hui.

Le Dawna-Tenasserim, un territoire de 30.000 km2 à cheval entre la Thaïlande et la Birmanie, reste un de leurs derniers refuges: sur les 250 tigres du Grand Mékong, 180 à 220 y sont réfugiés, d’après le WWF.

La zone abrite d’autres espèces rares comme le chat doré asiatique et le chat léopard.

Le WWF exhorte les autorités à appliquer un plan d’action pour protéger le Dawna-Tenasserim.

Il préconise une augmentation des investissements, un meilleur dialogue avec les populations locales, un renforcement des unités de protection des deux côtés de la frontière et une plus grande concertation pour atténuer les impacts négatifs des projets d’infrastructures tels que les routes.

Insolite

Alaska: un homme survit plus de 20 jours dans le froid glacial [VIDÉO]

WASHINGTON — Un jeune Américain a défié pendant plus de 20 jours le froid polaire et les chutes de neige en Alaska, sans toit après l’incendie de sa cabane avant d’être finalement secouru par un hélicoptère parti à sa recherche.

Dans une vidéo publiée vendredi sur Facebook par les autorités locales, Tyson Steele, 30 ans, fait de grands signes en direction de l’hélicoptère. Dans la neige est écrit un immense SOS.

«Sa cabane a brûlé à la mi-décembre tuant son chien et le laissant isolé dans des températures au-dessous de zéro et avec aucun moyen de communication pendant 23 jours», écrit la police de l’Alaska.

Le jeune homme a été retrouvé sain et sauf jeudi dans cette zone où il vivait depuis septembre, loin de tout lieu d’habitation. Il a raconté son incroyable lutte pour survivre aux «States Troopers» de l’Alaska, qui l’ont publiée sur leur site internet.

«Il était une heure ou deux du matin et j’étais éveillé dans cette cabine froide», dit-il.

Quand il sort de sa chaumière, le toit est en feu, il dit avoir eu juste le temps de récupérer quelques affaires. Son chien, en revanche, ne le suit pas.

«Mon chien commence à hurler. À l’intérieur. Et je pensais qu’il n’était pas à l’intérieur», raconte-il, «je deviens hystérique […] je n’ai pas de mots pour cette douleur.»

«Son nom était Phil. Meilleur chien du monde».

Après l’incendie, il fait l’inventaire de ce qu’il lui reste à manger.

«J’ai calculé que j’avais deux boîtes de conserve par jour pour trente jours de ration. J’avais aussi un pot de haricots. Deux pots de beurre de cacahuètes - c’était du plastique fondu. J’avais un pot de mayonnaise, mais je n’y ai pas touché», sourit-il, d’après la version de son histoire donnée à la police locale.

Cette nuit-là, il fait -26 degrés Celsius selon les autorités.

Les deux premières nuits de son aventure de survie, Tyson Steele dort dans une grotte de neige. Il se bâtira ensuite un «abri de fortune», selon les autorités.

Son téléphone ne marche pas, le jeune homme n’a aucun moyen de communiquer. Il est à plus de 30 kilomètres d’une zone d’habitation et a entendu que quelqu’un vivait à environ 8 kilomètres.

«Il avait neigé! Une énorme quantité de poudreuse», se souvient-il.

Alors il décide que son salut ne pourra venir que du ciel.

«Donc j’ai pensé que si quelqu’un allait venir pour me trouver, ce serait par les airs». Le jeune homme dessine alors à l’aide de cendres un énorme SOS dans la neige.

Maintenant sain et sauf, il va sûrement retourner vivre à Salt Lake City, dans l’Utah, retrouver sa famille.

«Ils ont un chien», dit-il.

«Et cela serait une sorte de thérapie.»

Un destin plus heureux que celui de Christopher McCandless, héros du livre et du film «Into the Wild», retrouvé mort en Alaska après s’être aventuré volontairement dans une zone inhabitée.

Insolite

La «Statue de la liberté» Trump incendiée en Slovénie

LJUBLJANA - Une insolite statue de bois à l’effigie de Donald Trump a entièrement brûlé en Slovénie, probablement visée par un acte de vandalisme, quelques mois après son installation controversée par un architecte local, ont indiqué jeudi les autorités communales.

La Slovénie est le pays natal de Melania Trump, l’épouse du président américain.

Il ne reste rien de la création de huit mètres de haut construite en planches de bois et parodiant le président américain, en costume sombre, cravate rouge, mine renfrognée, célèbre mèche couleur paille faite de planches dressées vers l’avant.

Des pompiers intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi n’ont pu empêcher qu’elle se consume entièrement, a indiqué à l’AFP le maire de la localité de Moravce, située à une trentaine de kilomètres de Ljubljana et où la statue avait été transférée le mois dernier.

Ironiquement baptisée «Statue de la liberté» par son auteur, elle avait été inaugurée fin août dans un village proche de Moravce où sa présence avait fini par déranger les habitants en raison des nombreux curieux qu’elle attirait.

«C’est une attaque contre l’art et la tolérance (...) contre les valeurs fondamentales de l’Europe», a déploré le maire Milan Balazic, regrettant aussi de perdre une attraction pour l’installation de laquelle il avait déboursé 1500 euros.

Dès sa mise en place l’été dernier, cette effigie destinée, selon son auteur, à dénoncer les populismes avait échauffé les esprits, partagés entre groupies et détracteurs.

Interrogé jeudi par l’AFP, l’architecte slovène Tomaz Schlegl à l’origine du projet a dit soupçonner un acte de vandalisme en lien avec l’escalade des tensions au Moyen-Orient depuis l’élimination par Washington d’un général iranien.

Peu de temps après son transfert à Moravce, la statue s’était vue affubler d’une moustache, dans une claire référence à celle du dictateur nazi Adolf Hitler.

«Je crois que ces attaques sont compréhensibles au vu de ce qui se passe dans le monde», a estimé M. Schlegl.

Cet architecte avait expliqué en août que son projet parodique de «Statue de la liberté» avait été inspiré par la statue de Melania Trump, érigée dans un champ près de sa ville natale de Sevnica. Non moins discuté, ce monument taillé à la tronçonneuse dans un tronc d’arbre et parfois comparé à un «épouvantail», est lui toujours en place.

+

Insolite

Harry et Meghan se distancient de la famille royale britannique [VIDÉO]

LONDRES - Le prince Harry et son épouse Meghan ont décidé de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique pour s’installer une partie de l’année en Amérique du Nord, une décision-choc qui a offusqué le palais de Buckingham.

Cette annonce du duc - sixième dans l’ordre de succession au trône - et de la duchesse de Sussex, qui évoquaient ouvertement leur difficulté à vivre la pression médiatique, intervient après une année de crises pour les Windsor.

«Nous avons l’intention de renoncer (au rôle de) membres senior de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine», ont annoncé dans un communiqué le petit-fils d’Elizabeth II et son épouse.

«Nous prévoyons désormais de partager notre temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord», ont-ils ajouté, disant vouloir fonder une organisation caritative et assurant avoir pris cette décision «après de nombreux mois de réflexion».

À LIRE AUSSI : Harry et Meghan se distancient de la famille royale britannique

Cette décision a pris par surprise la famille royale, qui espérait pouvoir entamer 2020 sous de meilleurs auspices après, du propre aveu de la reine, une année «semée d’embûches»: elle a été confrontée à l’irruption du nom du prince Andrew dans l’affaire du pédophile américain Jeffrey Epstein et à un accident de la route causé par le prince Philip, le mari de la souveraine, de santé fragile.

«Les discussions avec le duc et la duchesse de Sussex sont à un stade précoce. Nous comprenons leur désir de prendre une autre voie, mais ce sont des questions compliquées qui prennent du temps à régler», a-t-elle recadré dans un communiqué transmis par le palais de Buckingham.

Elizabeth II, 93 ans, reconnaît ainsi avoir été prise de court par la diffusion du message explosif du couple, qui venait de rentrer d’un séjour de plusieurs semaines au Canada. Ils y ont fêté Noël avec leur fils Archie, né le 6 mai 2019, un an après leur mariage fastueux retransmis par les télévisions du monde entier.

«Triste adieu» 

«Ils ne l’ont même pas dit à la reine», s’est offusqué le tabloïd Daily Mirror, y voyant une décision «égoïste» du prince Harry. Le Sun évoquait, lui, un «Megxit», jeu de mots sur le Brexit, et le Times titrait sur la «division» au sein de la famille royale. La BBC a estimé que le palais était «blessé» par ce développement inattendu.

«Harry et Meghan semblent avoir l’habitude de faire les choses sans que personne ne sache ce qui va se passer», ce qui est «la mauvaise façon» de faire, a commenté l’ancien secrétaire de presse de la reine, Dickie Arbiter, sur la télévision Sky News.

Pour le correspondant de la BBC pour les affaires royales, Jonny Dymond, «il y a beaucoup plus de questions que de réponses» dans l’annonce-choc de Harry et Meghan: «Quel sera leur nouveau rôle ? Où vivront-ils ? Qui paiera pour cela ? Quelle relation auront-ils avec le reste de la famille royale ?»

«La reine va être totalement dévastée par cela», estime un autre spécialiste des affaires royales, le journaliste et auteur Phil Dampier, cité par le Telegraph. «Elle a beaucoup d’affection pour Harry, mais de quelque manière qu’on veuille présenter l’affaire, ce qui se passe, c’est que (Harry et Meghan) se retirent de leurs obligations et se défilent».

Pour le Times, «l’annonce prématurée» du couple est «égoïste et malavisée». «Elle porte toutes les marques de l’égoïsme et de l’impulsivité pour lesquels le prince Harry est maintenant tristement connu».

Ancienne actrice, Meghan, 38 ans, a habité sept ans à Toronto, où elle participait au tournage de la série «Suits». C’est aussi dans cette ville que le couple s’était affiché ouvertement pour la première fois en public en 2017.

Harry et Meghan avaient décidé de prendre des vacances prolongées après s’être ouverts dans un documentaire, en octobre, de leurs difficultés face à l’exposition médiatique. Le couple royal s’était attiré des critiques acerbes de la presse en s’épanchant de la sorte lors d’un voyage en Afrique où il a été confronté à une population vivant des situations bien plus dramatiques, mais aussi au moment où le Royaume-Uni se déchirait sur le Brexit.

«J’ai senti alors que j’étais le témoin, durant ce voyage, d’un possible long et triste adieu à cette vie royale», a témoigné le réalisateur du documentaire, Tom Bradby, sur ITV.

«Ils ont parfois bonne presse, parfois mauvaise presse. Il faut faire contre mauvaise fortune, bon coeur», a jugé pour sa part Dickie Arbiter.

Du miel au vitriol

Dans un premier temps, les tabloïds avaient salué l’arrivée de l’ex-actrice comme un souffle d’air frais pour la famille royale. Ils n’avaient pas tardé à se retourner contre elle avec des articles au vitriol, critiquant son comportement jugé capricieux.

Face aux critiques, Harry, 35 ans, a déposé début octobre une série de plaintes contre des tabloïds, les accusant de violer sa vie privée et de faire leurs choux gras de la relation conflictuelle de Meghan avec son père. Il avait alors publié un communiqué disant craindre que «l’histoire se répète» et que sa femme soit victime «des mêmes forces puissantes» ayant conduit à la mort de sa mère Diana, décédée dans un accident de voiture lors d’une poursuite avec des paparazzi à moto.

La presse à scandale s’est également emparée des fissures apparaissant entre Harry et son grand frère William, deuxième dans l’ordre de succession à la reine Elizabeth, la mettant sur le compte d’une mésentente entre leurs épouses.

Insolite

Pilote australien cloué au sol à Québec par une plainte de violence conjugale... en pleine lune de miel

Un pilote de ligne australien est cloué au sol à Québec par une plainte de violence conjugale déposée contre lui... en pleine lune de miel.

Le nouveau marié de 43 ans a été arrêté vendredi dans un hôtel du Vieux-Québec. 

Le pilote de Melbourne et sa femme avaient choisi Québec comme destination de leur voyage de noce. L’épouse, en pleurs, a appelé les policiers, dénonçant un geste de voies de fait. 

L’homme, un pilote de la compagnie Virgin Australia, a été accusé samedi au palais de justice. Le juge Alain Morand de la Cour du Québec a accepté lundi de remettre l’Australien en liberté sous conditions, qualifiant la preuve du ministère public de «fragile». C’est que la plaignante a quitté le Québec dimanche et était injoignable. 

Le couple est parent d’un jeune enfant. L’accusé, qui serait sans antécédent judiciaire, a vu son passeport saisi par les autorités. Il devra demeurer à Québec jusqu’à son retour à la cour jeudi. 

Insolite

Japon: nouvelle prise à plus de 2 millions pour le «roi du thon»

TOKYO — Un homme d’affaires japonais en vue, spécialisé dans les sushis et surnommé « le roi du thon », a payé dimanche 193 millions de yens (2,17 millions de dollars canadiens) pour un thon géant aux enchères du Nouvel An au principal marché au poisson de Tokyo.

C'est Kiyoshi Kimura, patron de la chaîne de restaurants Sushi Zanmai, qui s'est procuré ce thon rouge pesant 276 kilogrammes et pêché cette année encore au large de la préfecture d’Aomori (nord du Japon).

«C’est le meilleur », a déclaré M. Kimura à la presse après les enchères qui se sont déroulées avant l’aube. «Oui c’est cher, n’est-ce pas ? Je veux que nos clients mangent très bien cette année encore».

M. Kimura est un habitué des records au marché aux poissons de Tokyo, ce qui lui permet de figurer régulièrement en une des médias à cette période de l’année.

L’an dernier, il avait payé un record de 2,7 millions d’euros (3,9 millions de dollars canadiens) pour un thon de 278 kg. En 2013, il avait également payé un prix record, plus de deux fois inférieur, pour un thon moins gros, de 222 kg.

La traditionnelle vente aux enchères du Nouvel An se déroule depuis l’an dernier dans le nouveau marché de Toyosu. Implanté dans un quartier excentré, il a remplacé le pittoresque marché de Tsukiji qui était une attraction touristique près du centre de la capitale et a fermé en 2018.

Insolite

Deux policiers de Victoria arrêtent un agresseur... à Hawaï

VICTORIA — Le Service de police de Victoria, en Colombie-Britannique, rapporte que deux de ses agents sont intervenus pour arrêter un agresseur alors qu’ils se trouvaient en vacances à Hawaï.

Selon ce qu’a relaté le chef Del Manak, les agents Hayley Swann et Brent Keddell faisaient leur jogging matinal, à Kona, le 20 décembre, lorsqu’ils ont entendu des appels à l’aide.

Le duo a instinctivement accouru vers la provenance des cris, a poursuivi le chef Manak en entrevue à La Presse canadienne jeudi.

D’après ce qu’on peut lire dans un communiqué de presse, les agents ont rapidement aperçu deux femmes suivies par un homme.

Del Manak a expliqué que l’agente Hayley Swann, spécialisée dans les dossiers de violence conjugale, est demeurée avec les deux femmes pour les rassurer.

Pendant ce temps, l’agent Brent Keddell a entrepris une conversation avec le suspect tout en guidant un autre témoin qui se trouvait au téléphone avec le répartiteur du 911.

Ni les victimes ni le suspect ne savaient que les deux touristes s’étant interposés étaient des policiers en vacances, a assuré leur patron Del Manak.

Des patrouilleurs américains sont rapidement arrivés sur place pour procéder à l’arrestation du suspect. Les deux femmes ont reçu des soins pour des blessures qui ne mettaient pas leur vie en danger.

Toujours selon le chef Del Manak, le suspect était recherché pour de nombreuses affaires, dont incendie criminel. Des chefs d’accusation de kidnapping et d’agression sexuelle se sont ajoutés à son dossier.

Les deux agents canadiens ont assisté à une audience préliminaire au tribunal de Kona, la veille de Noël, avant leur retour au pays. Ils ont alors pu fournir un témoignage crucial à la cour.

«Ils sont deux de nos agents les plus humbles, bons et bienveillants», a décrit Del Manak en se disant fier et reconnaissant envers la réaction de ses policiers.

Hayley Swann cumule 25 années de service en tant que policière, alors que Brent Keddell compte environ 15 ans d’expérience.

Insolite

Le chanteur brésilien Juliano Cézar meurt d’un infarctus en plein concert [VIDÉO]

RIO DE JANEIRO - Mort en plein concert, micro à la main : le chanteur brésilien Juliano Cézar, figure locale de la musique country, a succombé à un infarctus foudroyant sur scène dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 58 ans, a annoncé son producteur.

«C’est la nouvelle la plus triste que nous ayons jamais eu à donner. Juliano Cézar a subi un arrêt cardiorespiratoire alors qu’il se produisait à Uniflor, dans le Parana», un État du sud du Brésil, a annoncé la maison de production Explosion Music sur Facebook.

Ce décès a causé un grand émoi dans le milieu du Sertanejo, style musical le plus populaire du pays, une sorte de country romantique à la sauce brésilienne dont les concerts des plus grandes vedettes attirent des dizaines de milliers d’admirateurs.

«Repose en paix, cowboy», a par exemple tweeté Sorocaba, un des chanteurs les plus emblématiques du Sertanejo.

Des images impressionnantes circulant sur les réseaux sociaux montrent le moment où Juliano Cézar, coiffé d’un chapeau de cow-boy beige, s’écroule sur scène, micro à la main, au milieu d’une chanson.

Des secouristes ont tenté en vain de le réanimer.

Fort de 30 ans de carrière, Juliano Cézar a enregistré une dizaine de disques et avait été sélectionné en 2004 au Grammy Latino dans la catégorie «meilleur album romantique».

+

Insolite

Un policier du Kansas démissionne après avoir déclenché une fausse controverse

JUNCTION CITY, Kansas - Un policier du Kansas a remis sa démission lundi, a confirmé son patron, après avoir déclenché une fausse controverse impliquant la chaîne de restauration rapide McDonald’s.

Le chef de police de Herington, Brian Hornaday, avait lui-même déclenché la controverse en publiant une photo sur le réseau social Facebook montrant un gobelet de café que disait avoir reçu l’un de ses agents dans un restaurant McDonald’s.

Sur le verre, l’agent âgé de 23 ans alléguait qu’un employé avait écrit les mots «fucking pig» (foutu cochon) en guise d’insulte contre son travail de policier.

Lors d’une conférence de presse, lundi, le chef Hornaday a confirmé que l’agent avait «complètement et entièrement fabriqué» ces allégations. L’ex-policier aurait expliqué à son patron que le geste «se voulait une blague».

D’après les précisions du chef de police, l’agent n’était en fonction que depuis environ deux mois après avoir servi près de cinq ans des l’armée américaine.

Le chef Hornaday a félicité la chaîne McDonald’s pour avoir mené sa propre enquête dans cette affaire tout en coopérant avec son service.

+

Insolite

L’actrice Sharon Stone bloquée sur un site de rencontres

LOS ANGELES — Pas facile de trouver l’amour quand on est une vedette de cinéma: Sharon Stone a indiqué avoir été bloquée sur une application de rencontres, des utilisateurs ayant cru que son profil était trop beau pour être vrai.

«Je suis allée sur le site de rencontres Bumble et ils ont fermé mon compte. Certains utilisateurs ont signalé que ça ne pouvait clairement pas être moi!», a tweeté l’actrice américaine dans la nuit de dimanche à lundi.

«Hé Bumble, est-ce qu’être moi est disqualifiant? Laissez-moi entrer dans la ruche», a-t-elle ajouté avec humour, en jouant sur le sens du mot «bumble» en anglais (bourdon).

L’Américaine de 61 ans, qui a joué dans «Total Recall» aux côtés d’Arnold Schwarzenegger et a accédé à une notoriété internationale avec «Basic Instinct» (1992), a publié une capture d’écran de cette application, sur laquelle ce sont les femmes qui lancent la conversation en premier.

«Votre compte a été bloqué parce que nous avons reçu plusieurs signalements disant que votre profil est un faux», peut-on lire sur la photo.

Les tweets de l’actrice ont été partagés plusieurs milliers de fois, certains internautes se portant même volontaires pour un rendez-vous galant avec la vedette hollywoodienne.

Mais tout est bien qui finit bien, et l’application a annoncé que l’actrice pouvait reprendre ses recherches.

«Nous avons trouvé votre compte, nous vous avons débloquée et nous nous sommes assurés que ça ne se reproduirait pas», a écrit une responsable de Bumble sur Twitter.

Insolite

Une serveuse reçoit un pourboire de 2000 $: «C’est un miracle de Noël»

Une serveuse dans un restaurant de la Floride qui venait de vider son compte de banque pour faire réparer son automobile a reçu un pourboire de 2000 $ la veille de Noël de la part de clients habitués à qui elle avait confié ses problèmes financiers.

Lynette Baio a déclaré que le couple de clients lui avait laissé un chèque avec l’impressionnant montant mardi.

Mme Baio travaille au restaurant Speggtacular de Clearwater depuis cinq ans.

Le mois dernier, elle a dépensé 2000 $ pour faire réparer sa voiture, et le sujet avait été abordé dans une conversation avec le couple il y a quelques semaines.

Quand ils sont revenus la veille de Noël, ils ont laissé le chèque comme pourboire, accompagné d’un message disant: «Joyeux Noël et refais-toi un coussin financier. Que Dieu te bénisse.»

«Ils se sont dirigés vers la sortie et j’ai ramassé le chèque et j’étais comme: «Quoi?» Et j’ai commencé à pleurer et il a commencé à pleurer et elle a commencé à pleurer et c’était tout simplement incroyable», a raconté Lynette Baio à la chaîne de télévision Tampa WTVT.

Grâce au généreux pourboire, Mme Baio a pu acheter des cadeaux pour les membres de sa famille et ses amis.

«C’est un miracle de Noël pour moi», a dit la serveuse.

Insolite

Un homme ivre en trottinette électrique arrêté sur une autoroute allemande

FRANCFORT — La police allemande a arrêté jeudi un homme ivre de 27 ans juché sur une trottinette électrique sur une autoroute.

La police de Cologne a reçu de nombreux appels vers 2h20 du matin à propos d’un homme circulant sur une trottinette électrique le long de la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A4.

«La police a localisé l’homme en quelques minutes et mis fin à une situation dangereuse», selon un communiqué de la police de Cologne.

L’agence de presse allemande dpa a raconté que le conducteur tenait une bière à la main au moment de son arrestation, mais un porte-parole de la police contacté par l’AFP n’a pu confirmer ce détail.

L’homme âgé de 27 ans a expliqué aux agents s’être «retrouvé sur l’autoroute par accident», d’après le communiqué.

Un test sanguin a montré que l’homme avait un taux d’alcool égal à plus de deux fois la limite légale autorisée lorsqu’on conduit. Il va être poursuivi pour conduite en état d’ébriété.

Les autoroutes allemandes sont connues pour leurs portions sans limitations de vitesse. Les trottinettes électriques, quant à elles, sont bridées à 20 km/h.

Comme dans beaucoup d’autres pays, l’utilisation de trottinettes électriques a explosé ces derniers mois en Allemagne.

Certains utilisateurs louent la facilité qu’elles procurent pour se déplacer dans des villes bondées, mais les critiques déplorent qu’elles jonchent souvent les rues, soient mauvaises pour l’environnement et présentent des problèmes de sécurité.

Les trottinettes électriques sont interdites sur les autoroutes, mais s’y retrouvent régulièrement.

En août, un Français avait été tué après avoir été percuté par une moto pendant qu’il circulait sur une trottinette électrique sur une autoroute près de Paris.

Insolite

Allemagne : un passant honnête rend un sac avec 23 345 $ à l’intérieur

FRANCFORT — Un Allemand de 63 ans a eu une belle surprise de Noël lorsqu’un passant d’une honnêteté scrupuleuse lui a rendu son sac à dos rempli de cadeaux et de 16000 euros (23 345 $) en liquide, qu’il avait oublié sous un arbre.

Le passant de 51 ans a alerté la police après avoir trébuché sur le sac, près du centre-ville de Krefeld, dans l’ouest de l’Allemagne, peu avant minuit le soir du réveillon de Noël.

Les policiers ont pu rapidement identifier le propriétaire, auquel ils ont rendu le sac à dos et son précieux contenu.

L’homme qui a découvert le sac «a refusé une récompense parce que c’était Noël», a écrit la police de Krefeld sur Facebook. «Il y a vraiment des gens qui font de bonnes actions à Noël».

En Allemagne, toute personne rendant un objet trouvé peut recevoir une récompense basée sur la valeur de l’objet. Dans ce cas, l’homme aurait pu toucher 490 euros (715 $) s’il avait accepté la récompense.

La publication de la police racontant l’histoire sur Facebook s’est rapidement attiré plus de 1000 j’aime et quelque 180 commentaires, parmi lesquels certains s’interrogeaient sur les raisons poussant quelqu’un à se promener avec une pareille somme en liquide sur lui.

Un porte-parole de la police de Krefeld a expliqué jeudi à l’AFP que bien que ce soit «inhabituel», le propriétaire du sac a dit qu’»il se sentait plus en sécurité» en transportant son argent sur lui.

Insolite

Belgique: un loup vagabond soupçonné d’avoir mangé un kangourou

BRUXELLES — Un loup est soupçonné d’avoir tué un kangourou domestiqué et d’en avoir mordu un autre au cours d’une attaque nocturne à Balen, dans le nord-est de la Belgique, a indiqué mercredi à l’AFP un spécialiste de la faune sauvage.

Le kangourou disparu est «probablement mort», consommé «en guise de repas de Noël» par le loup, a déclaré Jan Loos, directeur du centre Landschap, spécialisé dans la faune sauvage.

L’autre kangourou a été blessé, mordu à l’oreille, mais est «en bonne santé», a-t-il précisé.

Les kangourous se trouvaient dans le jardin de leurs propriétaires lorsque l’attaque s’est produite. Ce sont les propriétaires, dont M. Loos n’a pas révélé l’identité, qui ont appelé le spécialiste.

«J’ai découvert des empreintes de loup, c’est donc pratiquement certain qu’il s’agissait d’un loup, mais nous ne sommes pas sûrs à 100% de savoir de quel loup il s’agit», a déclaré l’expert.

M. Loos soupçonne un loup surnommé August, repéré depuis le milieu de l’année 2018. Ce loup, qui va et vient en traversant la frontière avec l’Allemagne, vagabonde dans la région.

Habituellement, les loups chassent et consomment des sangliers ou des cerfs, et parfois s’en prennent au bétail par facilité, a relevé l’expert.

Contactée par l’AFP, la police de Balen a indiqué n’avoir pas d’autres informations sur cette affaire.

Les kangourous, animaux australiens, ne vivent pas habituellement en Europe en dehors des parcs zoologiques. Des colonies de wallabys, qui ressemblent à des kangourous de petite taille, échappés d’une réserve zoologique, vivent depuis des décennies dans un secteur de la forêt de Rambouillet, à l’ouest de Paris.

Insolite

Un musée de la gueule de bois comble les trous noirs des nuits blanches [PHOTOS]

ZAGREB - Il arrive aux fêtards de ne plus trop savoir ce qu’ils ont fait la nuit précédente. À Zagreb, un musée collectionne les histoires de gueule de bois et les reliques de soirées avinées pour aider les visiteurs à combler leurs trous noirs.

Le «premier musée de la gueule de bois du monde» selon ses concepteurs, n’évoque pour l’heure que le côté festif des nuits d’ivresse. Mais ils assurent qu’il montrera bientôt les dangers inhérents à la consommation excessive d’alcool.

«Le musée parle de certaines nuits entre le moment où l’on sort de boîte et le moment où l’on se réveille», dit à l’AFP Rino Dubokovic, 24 ans, qui a ouvert l’endroit début décembre avec son amie Roberta Mikelic, 24 ans également.

Il s’agit de «rassembler au même endroit les objets avec lesquels les gens se sont réveillés et les histoires qui vont avec, pour que certains puissent s’identifier», dit cette dernière.

Alors que de nombreux musées dans le monde sont dédiés à l’alcool, les deux jeunes gens ont eu l’idée d’un endroit consacré aux cuites vécues après des discussions entre amis. L’un d’eux avait raconté s’être réveillé avec une pédale de bicyclette dans la poche sans la moindre idée de comment elle était arrivée là.

Le tout petit musée expose souvenirs et reliques correspondant à 25 gueules de bois.

Quatre salles racontent les étapes d’un laborieux retour à la maison. «Rue» est ornée de graffitis. Les «Miroirs» rappellent les vitrines des magasins qui reflètent le visage hagard du fêtard. Dans «Jardin», le visiteur entend les chants d’oiseau du petit matin. Dans «Chambre», là où les gens se réveillent après une virée alcoolisée, on trouve un capharnaüm de bouteilles renversées et de cendriers qui débordent.

Les visiteurs se voient proposer de la rakija, l’eau de vie locale, et peuvent jouer aux fléchettes avec sur le nez des lunettes spéciales simulant les effets de l’ivresse.

Les témoignages sont racontés sur des pages affichées aux murs. Un jeune homme se souvient s’être présenté devant chez lui aux premières heures du matin et d’avoir montré sa carte d’identité à son père, policier en uniforme sur le point d’aller au travail. Il pensait se trouver à l’entrée d’une nouvelle boîte de nuit.

+

Insolite

Un édifice de Desjardins évacué à Lévis en raison d'une boîte de denrées alimentaires

Un édifice du Mouvement Desjardins à Lévis a été évacué, lundi matin, à la suite de la découverte d’un colis suspect. Finalement, il s’agissait de... boîtes de denrées alimentaires.

Vers 7h35, le Service de sécurité de Desjardins a contacté la police de Lévis pour les aviser que deux boîtes de carton empilées l’une sur l’autre avaient été repérées à l’entrée du 6500, boulevard Guillaume-Couture, où se trouve Desjardins Assurances. Sur les boîtes, on pouvait lire «Pour un heureux Noël». 

«Ils n’ont pas pris de chance. Ils ont considéré ça comme suspect et ils nous ont contactés», dit Jean-Sébastien Levan, porte-parole de la police de Lévis. 

Les policiers ont érigé un périmètre de sécurité. Entre 35 et 45 personnes ont été évacuées. À cette heure hâtive et juste avant les Fêtes, la majorité des 250 employés qui travaillaient dans cet édifice n’étaient pas arrivés. 

«Par la suite, la décision a été prise d’ouvrir les boîtes et c’était des denrées alimentaires qui avaient été laissées là», indique M. Levan. 

«C’est beaucoup de peur pour pas grand-chose. Mais en même temps, il n’y a pas de chances à prendre compte tenu des circonstances», dit-il en référence au vol de données qui touche près de 4,2 millions de personnes membres chez Desjardins. 

L’évacuation a été levée vers 8h50. Les employés ont pu rentrer au travail. 

Le Mouvement Desjardins a préféré ne pas commenter l’intervention de lundi matin, se disant toujours vigilant concernant les colis suspects. 

«Pour ne pas nuire à l’efficacité des mesures de sécurité qui entourent les immeubles et la sécurité de nos employés, on ne commentera pas davantage nos différentes mesures et notre capacité d’intervention», dit Jean-Benoît Turcotti, porte-parole du Mouvement Desjardins.

Insolite

Les États-Unis comptaient le Wakanda dans leur liste de partenaires commerciaux

WASHINGTON — Le département américain de l’Agriculture a un temps compté le Wakanda - pays africain fictif de l’univers Marvel - dans sa liste de pays bénéficiant d’un accord de libre-échange avec les États-Unis, avant de se rendre compte de son erreur et de faire disparaitre de son site internet la patrie de Black Panther.

Le Wakanda était sur la liste d’une dizaine de pays bénéficiant d’un accord commercial avec les États-Unis dans un simulateur de calcul de taxes douanières sur le site du ministère.

Mercredi, un utilisateur a remarqué sa présence en ligne et la bourde a vite fait le tour des réseaux sociaux, avant que le ministère ne retire le Wakanda de sa liste - poussant certains internautes à déduire qu’il était dorénavant lui aussi frappé de tarifs douaniers.  

«Le personnel qui s’occupe du simulateur de taxes a fait des tests pour s’assurer qu’il fonctionnait correctement. Le Wakanda aurait dû être retiré de la liste après le test. Il n’est maintenant plus en ligne », a déclaré jeudi à l’AFP un porte-parole du ministère américain de l’Agriculture.

Ce porte-parole n’a pas précisé combien de temps le Wakanda était resté dans le répertoire de pays bénéficiant d’un accord de libre-échange, aux côtés par exemple de la Corée du Sud ou du Pérou.  

Dans l’univers Marvel, le Wakanda est un royaume fictif riche en matières premières. Son monarque est le super-héros Black Panther, dont l’adaptation des aventures au cinéma en 2018 ont été un énorme succès populaire.

Insolite

Le corps d’une femme incinéré par erreur en Nouvelle-Écosse

HALIFAX - La famille d’une dame de la Nouvelle-Écosse dont le corps avait été incinéré par erreur a déposé une poursuite contre le salon funéraire.

Sandra Bennett, âgée de 65 ans, devait en théorie être exposée dans un cercueil ouvert le 27 décembre 2017 au salon funéraire Serenity, dans la région rurale de Berwick. Or, ce jour-là, le salon funéraire a présenté à la famille Bennett le corps d’une femme de 96 ans, Myrtle Wilson.

Dans la poursuite déposée cette semaine, la famille soutient que l’entrepreneur de pompes funèbres, Ted McCreadie, a tenté de persuader les proches que la femme dans le cercueil était bel et bien Sandra Bennett.

M. McCreadie aurait alors suggéré que la famille était trop bouleversée pour reconnaître la défunte. Il aurait toutefois admis plus tard qu’il y avait eu une regrettable erreur et que le corps de Mme Bennett avait été incinéré.

Les membres de la famille disent avoir souffert de choc émotionnel grave, de stress post-traumatique et de dépression à la suite de la négligence du salon funéraire; ils réclament des dommages-intérêts et des frais connexes.

Aucune des allégations n’a été prouvée devant le tribunal et le salon funéraire n’a pas encore déposé de défense.

Insolite

Lassé de la destitution de Trump, un animateur radio souhaite une «fusillade dans une école»

WASHINGTON - L’émission d’un présentateur d’une radio américaine, qui a souhaité une «bonne fusillade dans une école» pour interrompre la couverture médiatique de la mise en accusation de Donald Trump, a été supprimée, a annoncé la station.

«On vous parle de l’"impeachment" sans fin de Donald Trump», a dit mardi à l’antenne le coanimateur de l’émission Chuck & Julie sur 710 KNUS, une station basée à Denver dans le Colorado.

«Ouais, tu souhaites une bonne fusillade dans une école pour interrompre la monotonie», lance alors Chuck Bonniwell, interrompu dans la seconde par la coanimatrice Julie Hayden qui lui répond, alarmée: «Non, non, ne dit pas, ne dit pas ça. Ne nous appelez pas, Chuck n’a pas dit ça.»

Une fusillade «où personne ne serait blessé», poursuit alors M. Bonniwell.

La séquence, dans un pays où les fusillades en milieu scolaire sont fréquentes, a poussé la station à faire amende honorable mercredi.

«Étant donné l’histoire de la violence à l’école qui a endeuillé notre population, 710 KNUS confirme qu’un commentaire inapproprié a été fait par le coanimateur Chuck Bonniwell de l’émission Chuck & Julie. Une décision de programmation a été prise d’arrêter le programme immédiatement», a écrit sur Twitter la station.

En 1999, deux tireurs ont semé la mort au lycée Columbine, dans la ville de Littleton, au sud de Denver, abattant 12 élèves et un professeur.

Insolite

Les emballages-cadeaux soignés rehaussent les attentes du destinataire

Plus un cadeau est emballé soigneusement, plus les attentes du destinataire sont élevées... et plus il risque d’être déçu, prévient une étude publiée récemment par le «Journal of Consumer Psychology».

Des chercheurs de l’Université du Nevada à Reno ont recruté comme sujets des partisans du Heat de Miami, une équipe de basketball de la NBA. Ces sujets n’étaient toutefois pas des partisans d’une autre équipe, le Magic d’Orlando.

Les sujets ont reçu en cadeau une tasse à l’effigie de l’une des deux équipes qui avait été emballée soit avec soin, soit de manière plus négligée. Comme tous les sujets étaient des partisans du Heat, la tasse de cette équipe devait être le cadeau le plus apprécié. Les chercheurs ont constaté que la tasse emballée sans trop de soin était le cadeau préféré, peu importe l’équipe qu’elle représentait.

Lors d’un deuxième test, les chercheurs ont présenté aux sujets l’image d’un cadeau emballé soigneusement et l’image d’un cadeau emballé à la hâte. On leur a ensuite demandé leurs attentes face à chaque présent, avant de leur révéler que le cadeau contenait une paire d’écouteurs. Les sujets ont ensuite indiqué si le cadeau correspondait à leurs attentes. Conclusion: les attentes étaient plus élevées concernant le cadeau bien emballé, mais c’est aussi celui-ci dont le contenu a été jugé le plus décevant.

Mais attention: la stratégie d’emballer un cadeau sans trop d’attention pour réduire les attentes du destinataire semble être une arme à double tranchant. Si elle peut être pertinente dans le cas d’un cadeau offert à une connaissance, elle risque de se révéler désastreuse si le cadeau est destiné à un proche.

En effet, une troisième expérience a démontré que la qualité de l’emballage témoigne, aux yeux du destinataire, de l’importance accordée à la relation par celui ou celle qui offre le cadeau. Les cadeaux bien emballés laissaient entendre que la relation était importante pour le donneur, ce qui augmentait ensuite les chances que le cadeau soit apprécié.

En d’autres mots, ont dit les auteurs de l’étude, si vous doutez de la pertinence du cadeau acheté et que vous tentez de le rendre plus attrayant avec un emballage soigné, cela pourrait bien se retourner contre vous. En revanche, il vaut la peine d’emballer avec soin - et même de faire appel à un service d’emballage - dans le cas d’un cadeau offert à un ami proche, qui y verra un gage de l’importance que vous lui accordez.

Insolite

Trains bondés: Deutsche Bahn répond à Greta Thunberg

BERLIN — La jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg a déclenché l’ire des chemins de fer allemands Deutsche Bahn après avoir tweeté qu’elle avait été forcée de voyager par terre dans un train bondé à son retour de la COP25 en Espagne.

Thunberg, 16 ans — qui a 3,6 millions d’abonnés à son compte Twitter — avait diffusé sa photo la montrant assise par terre dans un train, entourée de ses valises, ajoutant qu’elle traversait l’Allemagne dans des trains bondés.

La compagnie ferroviaire Deutsche Bahn a répliqué dimanche, également sur Twitter, qu’elle voyageait en première classe.

«Chère Greta, merci pour votre soutien aux employés des chemins de fer dans notre combat contre le changement climatique. Nous sommes contents que vous ayez voyagé sur le ICE 174 [train à grande vitesse] samedi,» a tweeté la compagnie allemande.

«Il aurait été plus gentil si vous aviez également fait mention de la façon aimable et compétente dont vous avez été traitée par notre personnel en première classe,» affirme le tweet qui a été suivi d’un communiqué.

Deutsche Bahn n’a toutefois pas démenti que la jeune fille n’avait pas trouvé de siège avant Francfort, à mi-chemin de son voyage entre Bâle et Hambourg.

Thunberg a répondu, par Twitter interposé, que son train depuis Bâle avait été annulé et que ses amis et elle-même avaient dû s’asseoir par terre dans deux trains avant de trouver une place en première classe à partir de Goettingen.

«Bien sûr ce n’est pas un problème et je n’ai jamais prétendu que c’en était un. Des trains bondés sont bon signe parce qu’ils montrent que la demande pour les voyages en train est élevée», a-t-elle ajouté.

Thunberg, qui refuse de voyager en avion pour limiter son empreinte carbone, avait été critiquée la semaine dernière par le président américain Donald Trump qui, toujours sur Twitter, avait ironisé sur son indignation écologique en affirmant qu’elle devrait «apprendre à gérer sa colère».  

Insolite

Quand un conseiller de Trump invente un expert fictif sur la Chine

WASHINGTON — Le principal conseiller en politique commerciale de la Maison-Blanche a utilisé son alter ego fictif pour alimenter des discussions sur le conflit commercial sino-américain, a rapporté mercredi le New York Times.

Peter Navarro, connu pour son hostilité envers la Chine, a diffusé une note écrite par «Ron Vara», un expert fictif qu'il a cité dans plusieurs de ses livres.