À compter de vendredi, la rivière aux Brochets s’est mise à déborder abondamment sur le terrain de Lucie Primeau et Daniel Tétreault, à Stanbridge East. Si bien qu’ils ne peuvent plus sortir de leur résidence.

Inondations: une dizaine d'évacuations à Saint-Pie

La rivière Noire est sortie de son lit à la hauteur de Saint-Pie dans la nuit de vendredi à samedi, forçant l’évacuation d'une dizaine de personnes. Ces inondations ont touché une quinzaine de résidences, en plus d'entraîner la fermeture de portions des rangs du Bas-de-la-Rivière et de la Presqu’île.

« On parle peut-être de 25-30 personnes qui sont touchées à l’heure actuelle. Et ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas d’autres... (...) Plusieurs ont déjà des dégâts d’eau dans leur sous-sol », a précisé le maire de la municipalité, Mario Saint-Pierre, vers 10 h 45 samedi. 

Vu les conditions difficiles, des tracteurs ont été utilisés dans le cadre des évacuations. 

Aidés des pompiers et des premiers répondants locaux lors de cette opération, les responsables de la sécurité civile étaient toujours au cœur de l’action en fin d’avant-midi. « Ils sont en train d’évaluer si le niveau de l’eau est stable, ou si ça continue d’augmenter. Ils vérifient tout ça », a indiqué Mario St-Pierre.  

La Ville demande aux résidents du secteur de contacter le 911 si leur évacuation s’avère nécessaire. 

Le maire de Saint-Pie, Mario Saint-Pierre

Enfermés chez eux

La Voix de l’Est a également été informée de la pénible situation vécue par Lucie Primeau et Daniel Tétreault, un couple de Stanbridge East. À compter de vendredi, la rivière aux Brochets s’est mise à déborder abondamment sur leur terrain du chemin Duhamel-Riceburg, si bien qu’ils ne peuvent plus sortir de leur résidence. « En l’espace de deux heures, il y a eu pas mal de ravages. (...) J’ai trois ou quatre pieds d’eau tout le tour de la maison ! »,  a rapporté Mme Primeau samedi. 

Dans ce secteur, les inondations font en sorte que l’eau dans les fossés se retrouve à la même hauteur que la route. Prévoyant le pire, un voisin a d’ailleurs décidé de partir vers Châteauguay vendredi soir. 

Heureusement, l’eau ne s’est pas encore infiltrée dans le domicile du couple. « On est en sécurité quand même. Mais on ne pourra pas sortir tant que ça ne gèlera pas... », a mentionné Lucie Primeau. 

Notons par ailleurs que la Ville de Cowansville a levé, samedi en début de journée, la pré-alerte d’inondation concernant les secteurs Bonnette, des Vétérans et Saint-Rémi.

Sorties de route

Les conditions météorologiques compliquent également la vie des automobilistes en ce début de week-end. En plus de rendre la chaussée glissante, la neige abondante réduit considérablement le niveau de visibilité par endroits. 

De nombreuses collisions et sorties de route sont survenues sur les territoires de l’Estrie et de la Montérégie. Porte-parole pour la Sûreté du Québec, Stéphane Tremblay ne rapportait heureusement aucun incident majeur. Des accidents matériels se sont également produits à Granby, ce qui représente un bilan somme toute réjouissant. 

En raison des caprices de Dame Nature, le service de transport adapté Amibus a notamment dû interrompre l’ensemble de ses services pour la journée de samedi.