La Voix de l’Est
Mardi matin, La Voix de l’Est rapportait qu’un joueur des Panthères de Granby avait bu une petite quantité d’un mélange d’eau et de détergent par inadvertance, ignorant que ce que contenait la bouteille était destiné à être inhalé par ses coéquipiers, à la manière des sels d’ammonium consommés par certains athlètes professionnels.
Mardi matin, La Voix de l’Est rapportait qu’un joueur des Panthères de Granby avait bu une petite quantité d’un mélange d’eau et de détergent par inadvertance, ignorant que ce que contenait la bouteille était destiné à être inhalé par ses coéquipiers, à la manière des sels d’ammonium consommés par certains athlètes professionnels.

Inhalation d’ammoniaque: aucun impact sur les performances, disent des experts

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
La solution à base d’ammoniaque ingérée dimanche soir par un joueur des Panthères de Granby n’aurait aucun effet sur la performance sportive des hockeyeurs qui en ont inhalé les effluves, estiment le directeur de la Santé publique de l’Estrie, Dr Alain Poirier, et le professeur Claude Goulet, du Département d’éducation physique de l’Université Laval.