L’incompréhension règne chez les proches de Frédéric Fournier, ce Granbyen victime d’un meurtre, comme en témoigne les nombreux commentaires partagés sur les réseaux sociaux.

Incompréhension et tristesse autour du meurtre de Frédéric Fournier

Le meurtre présumé de Frédéric Fournier suscite toujours l’incompréhension auprès de ceux qui l’ont côtoyé. Le Granbyen étant décrit par plusieurs comme un gentil garçon, une personne au grand coeur et inspirant sur les médias sociaux semble être un jeune homme sans histoire. La Sûreté du Québec n’a appréhendé aucun suspect pour le moment en lien avec cette mystérieuse affaire.

Rappelons que le Granbyen âgé de 25 ans a été découvert inanimé près d’une voiture immobilisée sur une route isolée à Sainte-Julie, mardi. Des patrouilleurs autoroutiers de la SQ avaient remarqué la présence du véhicule sur le chemin de la Belle-Rivière, une route isolée située près d’installations électriques en bordure de l’autoroute 30. C’est en effectuant des vérifications autour de l’automobile qu’ils ont retrouvé le corps du jeune homme.

Son corps portait des marques de violence, ce qui permet aux enquêteurs de l’escouade des crimes contre la personne de la SQ d’affirmer qu’il a été victime d’un meurtre.

L’enquête policière a été confiée à l’escouade des crimes contre la personne de la SQ, qui sont assistés par les agents de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.

Le mobile du crime et les circonstances entourant celui-ci sont toujours inconnus à ce stade-ci de l’enquête, et aucun suspect n’a pour l’instant été rencontré par les policiers.

Sympathie

L’annonce du décès de Frédéric Fournier, en fin de journée mardi, a créé tout un émoi dans son entourage, notamment à la Ville de Bromont où il travaillait depuis neuf ans au service des loisirs. Mardi soir, le maire de Bromont, Louis Villeneuve, avait d’ailleurs déclaré à La Voix de l’Est être sous le choc. « On est sonnés par ce décès tragique. On est avec la famille à 200 % et on soutiendra les employés municipaux dans cette épreuve. »

Les messages de sympathie destinés aux proches du jeune homme se sont multipliés sur Facebook, mercredi. Plusieurs personnes ont décrit Frédéric Fournier comme un gars « avec le plus grand coeur », un « super gentil garçon » et « charmant jeune homme ».

Nombreux ont été ceux qui ont qualifié son départ d’une « perte » pour sa famille et ses amis.


«  Je ne comprends vraiment pas comment ceci a pu arriver à un gars comme toi.  »
Un ami de la victime

D’autres ne comprenaient pas pourquoi leur ami avait été victime d’un meurtre. « Pour rien au monde il ne méritait ça » et « je ne comprends vraiment pas comment ceci a pu arriver à un gars comme toi », pouvait-on lire, notamment.

Un ami a aussi rédigé un poignant message en parlant de Frédéric Fournier comme « un modèle d’inspiration et de résilience ». « J’te garantis que je vais toujours avoir une pensée pour toi en me rendant sur un terrain de tennis. Je garde uniquement des bons souvenirs de toi Frédéric. Merci d’avoir été dans nos vies », poursuit ce même ami.