Le Service de police de Granby enquête sur un incendie d’origine suspecte qui a endommagé un logement dans un immeuble de la rue Gill.

Incendie suspect rue Gill

Les policiers de Granby ont hérité de l’enquête pour faire la lumière sur un incendie d’origine suspecte qui a éclaté dans un logement de la rue Gill, mardi matin. Les policiers doivent entre autres déterminer s’il y a eu plus d’un foyer d’incendie.

Le feu a pris naissance peu avant 9 h dans les rideaux d’un appartement situé dans la section avant du bâtiment, qui compte 16 logements. « J’ai entendu “éteignez le feu” en panique. Je voyais juste de la boucane », raconte un locataire qui a composé le 911 en entendant cet appel à l’aide.

À l’arrivée des pompiers, des flammes étaient visibles dans les rideaux du logement en question. Une vingtaine de sapeurs ont participé à l’intervention. Ils ont rapidement éteint le brasier qui était confiné au logement du rez-de-chaussée.

Ils ont sorti les meubles abîmés par le feu, puis ils ont procédé à la ventilation du bâtiment pour évacuer la fumée qui s’était propagée dans l’immeuble. 

Les pompiers ont également secouru une portée de chatons qui se trouvaient dans un des appartements. 

Le logement où l’incendie s’est déclaré a subi des dommages causés par les flammes et l’eau tandis que le reste du bâtiment a été abîmé par la fumée. La Croix-Rouge a pris en charge au moins un sinistré. 

Enquête

Un tronçon de la rue Gill a été fermé à la circulation pendant l’intervention des sapeurs. Plusieurs citoyens curieux se sont aussi rendus dans le secteur à la vue des véhicules d’urgence. 

Une fois leur travail complété, les pompiers ont transféré l’enquête au Service de police de Granby puisque l’incendie est considéré comme suspect.

Un enquêteur a examiné les lieux. Il doit notamment valider s’il y a eu plus d’un foyer d’incendie. Des témoins ont aussi été rencontrés. « L’enquête se poursuit », indique le porte-parole de la police de Granby, Guy Rousseau. 

L’immeuble, où ils sont déjà intervenus à plusieurs reprises par le passé, est connu des policiers.