Un homme a été incommodé par la fumée lorsqu’un incendie s’est déclaré dans sa roulotte, dans la nuit de mardi à mercredi, au camping familial de la Fondation Roger Talbot à Roxton Pond.
Un homme a été incommodé par la fumée lorsqu’un incendie s’est déclaré dans sa roulotte, dans la nuit de mardi à mercredi, au camping familial de la Fondation Roger Talbot à Roxton Pond.

Incendie dans une roulotte: l’occupant incommodé par la fumée

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le propriétaire d’une roulotte qui a été la proie des flammes au beau milieu de la nuit au camping familial de la Fondation Roger Talbot à Roxton Pond a été hospitalisé après avoir inhalé de la fumée. À l’approche de la Semaine de la prévention des incendies, les pompiers rappellent l’importance d’équiper son lieu d’habitation d’un avertisseur de fumée fonctionnel, ce qui n’était pas le cas cette fois-ci.

«Le propriétaire est sorti par la fenêtre de sa chambre. Il a inhalé beaucoup de fumée», explique Stéphane Dufresne, directeur du Service des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton. 

L’occupant, qui a lui-même alerté les services d’urgence vers 3h10 dans la nuit de mardi à mercredi, a été traité par les paramédics et transporté dans un centre hospitalier. Sa vie n’est pas en danger. 

L’intervention d’une dizaine de pompiers a été de courte durée. Dès qu’ils ont commencé à arroser le brasier, le feu s’est éteint. Des cabanons ainsi que la voiture du sinistré ont été endommagés par la chaleur qui se dégageait de l’incendie. La roulotte est une perte totale. 

Le bâtiment n’était pas équipé d’un avertisseur de fumée fonctionnel. La pile de celui-ci a fait défaut il y a deux semaines et a été retirée de l’appareil, explique le chef des pompiers. «C’est un petit bâtiment donc la fumée s’est propagée dans toute la roulotte. Un avertisseur de fumée l’aurait avisé avant.»

Cet événement, qui survient à l’approche de la Semaine nationale de la prévention des incendies qui se déroulera sous le thème «Le premier responsable c’est toi!», rappelle l’importance d’installer un tel appareil dans sa propriété. 

Quant à la cause du brasier, rien ne laisse croire que «ça serait suspect», précise le chef des pompiers. Le feu s’est déclaré dans la partie de la roulotte où est aménagé le salon. M. Dufresne était de retour sur les lieux du sinistre mercredi pour tenter d’établir la cause du brasier.