Les sapeurs n'ont pas eu la tâche facile pour maîtriser un incendie qui a pris naissance dans un quadruplex de la rue du Centre, samedi.

Incendie dans un quadruplex

Une vingtaine de pompiers du service des incendies de Granby ont dû redoubler d'efforts pour maîtriser un feu qui s'est déclaré dans un immeuble résidentiel situé au 108, rue du Centre, peu après 15h samedi.
Les sapeurs se sont rapidement déployés sur les lieux pendant que le périmètre était bouclé par les policiers. Patrick Raîche, un voisin d'une des sinistrées, raconte le fil des événements. «Une dame âgée habite un des deux logements du bas. Elle nous a appelés parce qu'elle entendait du bruit dans le mur et que le fil de la sonnette à l'extérieur faisait des étincelles. Il y avait aussi du bruit dans le plafond. Un genre de crépitement. Comme les locataires d'en haut à l'avant de la bâtisse n'étaient pas présents, nous lui avons recommandé d'appeler les pompiers. C'est ce qu'elle a fait. Disons qu'elle était pas mal paniquée. C'est très stressant, surtout à une température comme ça. Quand ils sont arrivés, ils ont été obligés de défoncer des murs parce qu'il y avait de la fumée qui sortait un peu partout», indique-t-il.
Le capitaine Marco Soucy confirme que les sapeurs ont dû travailler dans plusieurs secteurs du quadruplex, notamment le rez-de-chaussée puis le deuxième étage. «Il s'agissait d'un feu de structure. Les flammes couraient dans le plancher et les murs entre le premier puis le deuxième étage», mentionne-t-il.
Un épais panache de fumée s'échappait de l'entretoit, alors que les pompiers tentaient de stopper la propagation de l'incendie, une tâche passablement ardue. «La toiture avait déjà subi des rénovations et une nouvelle structure avait été construite par-dessus l'ancienne, explique M. Soucy. Ça a vraiment compliqué les choses. Les hommes ont dû travailler très fort lorsqu'est venu le temps d'empêcher le feu de poursuivre son chemin vers le haut du bâtiment.»
Tous les détails dans notre édition de lundi